Pop-Rock.com



Anathema : "A fine day to exit"
A se tirer une balle !

jeudi 31 juillet 2003, par Marc Lenglet

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Wax Tailor : "In the mood for life"
The Automatic : "Not accepted anywhere"
Chris Cornell : "Scream"
Kinito : "L’Album"
Emilie Simon : "La marche de l’Empereur"
Stupeflip : "Stup Religion"
Hot Hot Heat : "Make up the breakdown"
Paul McCartney : "Chaos and creation in the backyard"
IQ : "Dark matter"
Magnus : "The body gave you everything"


Les groupes de metal à adopter un style moins extrême sont nombreux, mais rares sont ceux à avoir réussi à adoucir autant leur son sans tomber dans la facilité et la musique de masse.

A fine day to exit décrit les émotions d’un homme décidé à tirer un trait définitif sur son passé pour entamer une nouvelle vie. Une décision que la formation britannique a pris elle-même il y a quatre albums de cela, et qui trouve son aboutissement ultime sur cette fabuleuse introspection musicale. Mais voilà, Anathema a pratiqué un death metal sombre et rugueux à ses débuts, et Anathema continue à être perçu comme un groupe de brutes épaisses. Quelle erreur tragique : la formation de Manchester n’est aujourd’hui pas plus metal que Radiohead, Pink Floyd ou Jeff Buckley, trois influences majeures pour le groupe, avec lesquelles ils sont aujourd’hui dignes de rivaliser.

La construction générale des morceaux évoque fortement le groupe de Thom Yorke ou certains morceaux du grand Floyd, avec le même raffinement, la même ambiance aérienne et planante, et quelques arrangements expérimentaux du plus bel effet. Du défunt américain, on retrouve la douceur torturée et la fragile luminosité. Car A fine day to exit est un disque sombre et déprimant, intensément déprimant. Si les frères Kavanagh ont conservé quelque chose de leurs origines, c’est bien cette noirceur sans espoir qui imprègne leur musique. Les notes glaciales du piano de "Pressure" et les accords lancinants de "Release" et "A fine day to exit" ont remplacé les bruyants riffs électrisés qu’on trouvait encore sur les albums précédents. A fine day to exit est très lent et calme, presque acoustique par instants. C’est à peine si on retrouve un "Panic" plus speed vers le milieu de l’album, mais lui aussi semble comme épuisé et dénué de hargne. La voix de Vinnie Kavanagh est aérienne, d’une tristesse insondable. Elle est à mettre en parallèle avec celle de Daniel Gilderlöwe de Pain of salvation pour l’expressivité, mais elle demeure plus désespérée et moins connotée "metal". A fine day to exit est un disque hivernal, de ces hivers intenses mais magnifiques qui semblent ne jamais devoir finir. Malgré les apparences, on éprouve tout sauf l’envie de s’assoupir à son écoute, tant son détachement du monde et sa beauté morbide prennent à la gorge.

Avec ce superbe album, Anathema devrait pouvoir toucher l’ensemble du public, tout autant les metalleux (pour autant qu’ils soient ouverts d’esprit) que les amateurs de musique sombre ou ceux qui ne jurent que par la pop-rock et méprisent la brutalité metallique. Car, sinon par l’étiquette qui lui colle à la peau, Anathema a aujourd’hui définitivement cessé d’être un groupe de metal.



Répondre à cet article

Marc Lenglet





Il y a 8 contribution(s) au forum.

Anathema : "A fine day to exit"
(1/5) 23 septembre 2016
Anathema : "A fine day to exit"
(2/5) 5 octobre 2014, par James Allen
Anathema : "A fine day to exit"
(3/5) 30 mars 2009, par indecenthope
> Anathema : "A fine day to exit"
(4/5) 28 mai 2005, par Kevin
> A fine day to exit
(5/5) 23 septembre 2003, par Heristoff




Anathema : "A fine day to exit"

23 septembre 2016 [retour au début des forums]

It is a promising album and they really have proven something in this album. - Marla Ahlgrimm

[Répondre à ce message]

Anathema : "A fine day to exit"

5 octobre 2014, par James Allen [retour au début des forums]

Students are always encouraged to participate in the debates competition because this is the best source to build confidence in them. By the way, I am pretty happy to read the contents and topic discussed in this Austerity debate and want to share a tip for students as they can get help essay for their essay papers before submission.

[Répondre à ce message]

Anathema : "A fine day to exit"

30 mars 2009, par indecenthope [retour au début des forums]

J’adore cet album !..

[Répondre à ce message]

> Anathema : "A fine day to exit"

28 mai 2005, par Kevin [retour au début des forums]

Eh ben ! Comme le dit bien ta chronique, Anathema est perçu comme un groupe de brute épaisses et c’est bien dommage ! J’avais entr’apperçu un jour un de leurs albums dans la collection de mon frère, qui n’est pas le moindre des extrémistes death-metal et compagnie (pas du tout mon truc...), ce qui m’avait découragé d’avance, mais ton article m’a donné envie de tenter... Et j’ai bien fait ! Cet album est fantastique, tout simplement ! Incroyable ! A mettre entre toutes les mains...

[Répondre à ce message]

> A fine day to exit

23 septembre 2003, par Heristoff [retour au début des forums]

Ne pas être dépressif si on veut écouter cet album. C’est l’album le plus triste et le plus noir qu’il m’aie été donné d’écouter. Anathéma ferait presque passer Paradise Lost pour des joyeux drilles !

On peut franchement se poser des questions sur la santé mentale des membres d’Anathéma pour pondre des chansons d’une telle noirceur. La vie est elle si moche ?

Z’avez pas du prozac, je me sens pas bien ;o) ?

[Répondre à ce message]

    > A fine day to exit

    5 janvier 2004, par Jul [retour au début des forums]


    Ouaip, ben moi, je trouve cet album EXTRAORDINAIRE !

    Je ne connaissais pas Anathema avant, et voilà : j’ai trouvé là l’album de mes rêves. On voit qu’il y a de la maîtrise là dedans, c’est beau, équilibré, jamais chiant ni soulant. C’est quelque chose qui ressemble à la perfection (sans blague, avant, je croyais que ce n’était pas possible d’atteindre la perfection)

    Et je ne suis pas dépressif pour deux sous ;)

    [Répondre à ce message]

    > A fine day to exit

    6 novembre 2004, par Nous. Pas Vous. [retour au début des forums]


    C’est bien vrai que cet album peut etre aimé par tous... c’est une fan incontestée deMadonna qui m’a fait découvrir cette merveille...

    [Répondre à ce message]

    > A fine day to exit

    15 novembre 2004, par james [retour au début des forums]


    c est un de mes groupes préferés et je les ai déja vu plusieurs fois et ca va ils ont l’ air heureux ;) un des plus beau disque écrit par le groupe

    [Répondre à ce message]