Pop-Rock.com



Autour de Lucie : "Autour de Lucie"
Le bonheur d’être trentenaire

mardi 1er juin 2004, par Laurent Bianchi

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Foo Fighters : "Echoes, silence, patience & grace"
The Who : "Endless wire"
Tomahawk : "Anonymous"
Iggy Pop : "Skull Ring"
Seagul Screaming Kiss Her Kiss Her : "Red talks"
Red Sparowes : "At the soundless dawn"
Sinead O’Connor : "Sean-nós nua"
Elefant : "The black magic show"
Cecilia Eyes : "Echoes from the attic"
The Bravery : "The Bravery"


Pour quelqu’un qui n’a jamais accroché à la musique française on peut dire que cette année aura été celle des remises en question en ce qui me concerne. Après avoir littéralement fondu devant la poésie à fleur de peau de l’écorché vif qu’est Daniel Darc, c’est au tour d’Autour de Lucie de me faire tourner la tête. J’avais un peu accroché à leur dernier album, Faux Mouvement, sorti déjà en 2000, où je trouvais certaines mélodies bien tournées. Ici, le propos s’est fait plus léger, la musique suit aussi plus les pas du langage. Pour notre plus grand bonheur.

Autour de Lucie est un collectif qui change au gré des albums et qui pourrait s’appeler Autour de Valérie Leulliot. C’est elle qui commande le navire. Au début plutôt électronique, la musique, au fil des années, se fait de plus en plus travaillée tout en réussissant à être de plus en plus vraie, et, du coup, de plus en plus simple, collant enfin aux très belles paroles de Valérie. Plus rock et plus classique à la fois.

Mais Autour de Lucie c’est d’abord et avant tout la voix de Valérie : très sensuelle, rien à ajouter, c’est déjà énorme. Elle est trentenaire, ça se sent dans les textes, teintés à la fois d’une nostalgie et d’une envie d’en profiter (« A consommer sans modération » comme elle dit si bien) qui sont propres à cet âge-là. En d’autres termes, on voit les choses autrement : un petit rien peut vous rendre heureux, ce qui n’était pas -encore- le cas avant… Avril en octobre en est un très bel exemple : l’émerveillement que l’on ressent devant les éléments de dame nature. Femmes à l’eau de vie peut être considéré comme un instantané de Valérie : « je suis la femme aux mille brûlures ». Elle est très attachante.

La musique : elle est plus rock qu’à l’accoutumée, proches des Anglais de St Etienne, comme sur La grande évasion. Faisant pas mal appel aux arrangements classiques aussi. Ayant gagné en substance grâce au piano (Valérie s’y est mise, elle est guitariste à l’origine), seul instrument à pouvoir remplacer tout un orchestre et apporter à celui qui en fait usage des mélodies d’une beauté indéfinissable aux possibilités infinies. A ce propos, Avril en octobre contient une partie de piano absolument sublime.

Dans quel pays, où elle déclare « j’ai le sentiment d’être une étrangère parmi des figurants », se réfère à la France d’après le premier tour des présidentielles de 2002. Une chanson en anglais, Guiding hands figure aussi dans l’album. Avec son accent frenchy, on pense à Stereolab.

Les refrains sont toujours très beaux, on se surprend très vite à chantonner et à accompagner, et ce malgré une voix de casserole, Valérie. Et à y prendre du plaisir . Car outre les textes, la musique -plutôt planante- parle aussi, et le propos se fait double. Les photos du livret participent du même phénomène. On la voit se promener, lire, boire du thé, regarder par la fenêtre, rêveuse. Et on se met, nous aussi, à rêver, grâce à elle. Superbe.



Répondre à cet article

Laurent Bianchi





Il y a 4 contribution(s) au forum.

Autour de Lucie : "Autour de Lucie"
(1/3) 29 septembre 2015
> Autour de Lucie : "Autour de Lucie"
(2/3) 6 juin 2004, par Un fan de musique
> Autour de Lucie : "Autour de Lucie"
(3/3) 1er juin 2004




Autour de Lucie : "Autour de Lucie"

29 septembre 2015 [retour au début des forums]

Such good music to listen. No wonder they are one of the most recognized band. - Fred Wehba

[Répondre à ce message]

> Autour de Lucie : "Autour de Lucie"

6 juin 2004, par Un fan de musique [retour au début des forums]

Avis évidemment subjectif, mais ce groupe très soporifique me laisse de marbre.

Tout cela manque de pêche, de mordant, le groupe a toujours semblé roupiller en studio.

Je ne lui demande pas de passer au métal hein, mais de faire preuve d’un minimum de vigueur.

Cela dit, devrait idéalement remplacer les somnifères et soigner bon nombre d’insomniaques ;)

[Répondre à ce message]

> Autour de Lucie : "Autour de Lucie"

1er juin 2004 [retour au début des forums]

Autour de Lucie plutôt électronique au début ????
Réécoute l’accord parfait ça me fait plus penser à du Pale Fountains qu’à de la musique électronique. Le seul écart électronique du groupe se retrouve sur Faux mouvements mais certainement pas sur les deux premiers albums du groupe.

[Répondre à ce message]

    > Autour de Lucie : "Autour de Lucie"

    15 septembre 2005, par Kill Bill 74 [retour au début des forums]


    Tout à fait d’accord avec toi. Les deux premiers albums étaient plutôt une adaptation en français d’une pop typiquement anglaise alors que le troisième, le plus faible à mon goût, tentait un virage trip hop effectivement un peu mou. Trajectoire ratrappée avec ce superbe quatrième album.

    [Répondre à ce message]