Pop-Rock.com



Blondie : "The Curse of Blondie"
Séance d’exorcisme

jeudi 8 janvier 2004, par Marc Lenglet

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Editors : "In this light and on this evening"
Anna Ternheim : "Separation road"
Justin Timberlake : "Future sex / Love sounds"
The Walkmen : "Everyone who pretended to like me is gone"
30 Seconds To Mars : "A beautiful lie"
Mesh : "We collide"
Peter Murphy : "Unshattered"
The Killers : "Sam’s town"
Montevideo : "Montevideo"
The Faint : "Danse macabre"


Chère Debbie,

Permets-moi d’abord de te féliciter : à l’heure où la Commission européenne a pour objectif de remettre tous les vieux au travail, tu nous montres l’exemple depuis New-York en te remettant vaillamment à l’œuvre à 58 ans ! De quoi clore le bec à tous ceux qui estiment qu’il y un âge où il faut arrêter le rock, et le clore deux fois aux mauvaises langues qui pensaient que Blondie, c’était une soupe disco dont le principal attrait résidait dans une nymphette à l’âge indéfinissable (rappelons aux naïfs qu’à la grande époque de Parallel lines, tu avais peut-être l’air d’une jeunette de 25 ans mais en affichais en réalité 10 de plus au compteur).

Te voilà donc avec un nouvel album, quatre ans après le sympathique No exit qui remettait Blondie en mouvement après 17 ans d’absence. De quelle malédiction voulais-tu nous parler au juste ? De ce Hunter en 82, réalisé alors que plus personne n’en avait grand’chose à cirer à l’intérieur du groupe, et qui vous a poussé à la séparation, à l’aube d’années 80 où vous auriez trouvé votre place sans difficultés ? C’est oublié depuis longtemps, ma chère. Le dernier album nous a prouvé que tu avais encore tout à fait le droit d’exercer aujourd’hui. Mais tu n’en étais sans doute pas totalement convaincue, c’est pourquoi tu nous as cette fois sorti le grand jeu. Un album en forme de coffre à souvenirs, duquel tu ressors tout ce que tu as pu faire au cours de ta carrière, juste pour nous prouver que tu es encore capable de l’accomplir aujourd’hui. Avec les rythmes funky de "Shakedown", tu nous pries de nous souvenir qu’à l’époque où le rap était encore un phénomène relativement confidentiel, une certaine blonde platine s’y essayait déjà...

Avec le single "Good boys", tu invoques, sans grand succès, le fantôme de "Heart of glass". Ce n’est pas ta faute, je te rassure. Il y a 25 ans, cette chanson aurait elle aussi tout dévasté sur son passage ; aujourd’hui, on se contentera de dire qu’elle est réjouissante et possède toujours, comme sa consoeur "The only one" cette fraîcheur inimitable qui a toujours caractérisé Blondie.

Dans le genre chansonnette sucrée, tu m’as également surpris sur "Magic", avec cet adorable style nippon, qui devrait réjouir tous les amateurs d’anime. Mais heureusement, tu n’as pas oublié non plus avoir été assimilée au punk dans le temps. Et des titres rageurs comme "End to end" ou pessimistes comme "Last one in the world", on en redemande ! Sans parler de ta voix : elle me paraît encore plus agréable qu’à la grande époque, débarrassée des quelques inflexions un peu plaintives ou irritantes qu’on y décelait alors. J’écoutais récemment le dernier album de ta contemporaine Joan Baez et la remarque est également valable dans son cas. Peut être qu’à 60 ans, Christina et ses petites congénères auront-elles aussi terminé de me casser les oreilles...Je suis peut être audacieux et de mauvais augure mais quelque chose me dit que leur célébrité ne durera pas jusque là...

J’ai juste une petite critique et ça m’embête parce que je t’aime bien : pourquoi avoir fait si long ? Je suppose que tu souhaitais qu’on en ait pour notre argent, mais il y a quand même pas mal de trucs pas trop inspirés sur ton album. Ce qui fait qu’écouter The curse of Blondie en entier, c’est un peu gavant, et ça me gâche un peu le plaisir que j’ai à écouter l’excellente première partie de l’album. Et quand on retire du lot ces quelques titres fades, on arrive à la durée d’un album standard de Blondie ! Comme quoi, le mieux est l’ennemi du bien...Mais bon, rien de dramatique, tout le monde a tendance à essayer de rentabiliser l’espace CD de nos jours...

A propos, tu as regardé la TV ces dernières années ? Si c’est le cas, tu as sûrement constaté que tu disposes aujourd’hui de mal de vagues héritières "spirituelles", des blondes sexy qui chantent de petites chansons pop à succès (elles-mêmes n’en savent sans doute rien ; tu penses : elles ne connaissent même pas John Lennon !). Je te le dis tout de suite, il y a quand même quelques différences entre vous : contrairement à toi, elles font plus que leur âge, elles portent beaucoup moins de vêtements et ne savent pas chanter. Et rapport au punk, n’en parlons pas : les plus cultivées d’entre elles arrivent tout juste à baver que les Blink 182, c’est vraiment trop cool !

C’est vrai qu’elles ont leur jeunesse pour elles mais rien n’y fait : ton travail sera toujours mille fois plus sexy que le leur, tout simplement parce que toi au moins, tu n’as jamais fait chanteuse ET playmate en même temps... Et que j’apprécie toujours de voir des revenants écraser sans difficultés les dégoûtantes égéries du jeunisme sur leur propre terrain. Allez...rien que pour ça, je vais t’emmener au bingo !



Répondre à cet article

Marc Lenglet





Il y a 4 contribution(s) au forum.

club penguin free
(1/4) 16 juin 2015, par cp codes
Blondie : "The Curse of Blondie"
(2/4) 28 mai 2013, par Celvin
Blondie : "The Curse of Blondie"
(3/4) 25 mars 2013, par Viktor
> Blondie : "The Curse of Blondie"
(4/4) 29 décembre 2004, par Platinum




club penguin free

16 juin 2015, par cp codes [retour au début des forums]

Awesome site club penguin free now available here in 2015 to get generator codes,cheats codes ,free codes for club penguin at free of cost than click hjere.

[Répondre à ce message]

Blondie : "The Curse of Blondie"

28 mai 2013, par Celvin [retour au début des forums]

Loved to read your blog. I would like to suggest you that traffic show most people read blogs on Mondays. So it should encourage blogger to write new write. myessaysamples.com/papers/research-paper

[Répondre à ce message]

Blondie : "The Curse of Blondie"

25 mars 2013, par Viktor [retour au début des forums]

I think I come here to see is right, this theme or need to know. There are a lot of attractive. I will often come to. I hope I can see you. Meeting people. www.master-essays.com

[Répondre à ce message]

> Blondie : "The Curse of Blondie"

29 décembre 2004, par Platinum [retour au début des forums]
Cool

Sympa cet article... dommage qu’on ne trouve pas une description plus poussée de ce qu’on trouve dans le disque musicalement !
Vivement le prochain article sur Blondie :)

Platinum Blondie

[Répondre à ce message]