Pop-Rock.com



Clinic :"Winchester cathedral"
Groupe culte

vendredi 12 novembre 2004, par Laurent Bianchi

DANS LA MEME RUBRIQUE :
When Saints Go Machine : "Ten makes a face"
The Virgins : "The Virgins"
Kraftwerk : "Tour de France soundtracks"
Radiohead : "Hail to the thief"
Roddy Woomble : "My secret is my silence"
The Corrs : "Home"
Indochine : "La République des Météors"
The Rasmus : "Hide from the sun"
Stille Opprör : "s.o 2"
The Futureheads : "News & tributes"


Clinic est un groupe dérangeant. On ne sait pas trop pourquoi. Non seulement leur musique véhicule une sorte de mal-être et d’angoisse permanente dans un bain moussant aux parfums titilleurs, mais de plus les quelques rares photos du groupe qui circulent les montrent toujours arborant les us et coutumes des cliniques et autres hôpitaux : blouses blanches et/ou masques de chirurgie, voire des bistouris malveillants...

C’est grâce à un entretien accordé par Bobby Gillespie à Rock & Folk, il y a déjà quelques années, que j’ai connu Clinic. Le chanteur des Primal Scream abondait en compliments pour ce groupe de Liverpool créé en 1997, et officiant officiellement depuis 2000. Ce qui m’a tout de suite paru intéressant à propos de ce quatuor, c’est sa façon atypique d’évoluer dans une sorte de blues-funk-soul-dub-punk qui le laisse là, tout seul, dans sa niche, quoi qu’il advienne, attendant vraisemblablement son heure de gloire. Celle-ci semble pourtant encore éloignée tant leur musique est à mille lieues des modes actuelles. Les titres ici sont moins foutraques qu’à l’accoutumée, ou peut-être est-ce tout bêtement leur style qui commence petit à petit à sortir de l’ombre, ce qui serait plutôt bon signe. On devine la maturité et une certaine envie de faire plus structuré sur ce troisième album. Du coup, les ballades sont légion ici. Et comme chacun le sait, qui dit ballade dit exercice périlleux. Attention, ne vous attendez pas à des chansons douces pour séduire madame, non, rien de ça ici (quoique, tout dépend de madame). Les mélodies pop sont souvent très soignées, comme sur Falstaff par exemple, mais emballées dans du papier recyclé et râpé. L’utilisation qui est faite du mélodica porte la marque de fabrique du groupe, allant chercher dans un des ingrédients du dub son instrument fétiche préféré, porteur en quelque sorte d’un malaise que le groupe s’amuse à exploiter encore et encore.

JPEG - 18.7 ko

La rythmique y est de bout en bout saccadée, comme s’il s’agissait de transposer une danse populaire de une-deux dans le rock crade. Cette démarche spéciale et intriguante ne laisse pas indifférent. Quand les guitares tiennent le haut de l’affiche (comme sur Vertical take off in egypt ), on frise le cabaret blues-rock ! A contrario, d’autres titres plus feutrés, dans un registre plus soul, tel Home, installent une ambiance mi-figue mi-raisin qui désarçonne par sa beauté. L’utilisation d’une clarinette ou d’un piano renforce cette bonne impression. Last but not least, la voix aigue de son chanteur, Ade Blackburn, achève de nous charmer, tant elle contraste avec le maelström orchestral qui l’accompagne. On est juste déçu que des titres du calibre de W.D.Y.Y.B. ne soient pas plus nombreux, tant on croirait écouter les Pixies, période Sufer Rosa...

Clinic a un défaut, un seul, qui à terme est une grande qualité : il a tout du groupe culte. En attendant, ça leur fait une belle jambe...



Répondre à cet article

Laurent Bianchi





Il y a 4 contribution(s) au forum.

Clinic :"Winchester cathedral"
(1/3) 6 décembre 2013, par Edward Villanueva
dropshippingwatch
(2/3) 5 avril 2010, par Administrator
> Clinic :"Winchester cathedral"
(3/3) 14 janvier 2005, par torra




Clinic :"Winchester cathedral"

6 décembre 2013, par Edward Villanueva [retour au début des forums]

L’information affichée sur ce site sont très intéressants. Merci pour le partage, je vais mettre en signet ce site pour référence future. Check out miami real estate sale on wordpress.

[Répondre à ce message]

dropshippingwatch

5 avril 2010, par Administrator [retour au début des forums]

IWC Spitfire Chronograph Automatic Gold Case with White Dial
IWC Ingenieur AMG Chronograph Automatic with Black Dial
IWC Portugieser Repetition Manual Winding with White Dial
IWC Fliegeruhr Chronograph Automatic Gold Case with White Dial
IWC Aquatimer Chronograph Automatic White Dial with Rubber Strap
IWC Portugieser F.A. Jones Manual Winding with White Dial
IWC Da Vinci Working Chronograph Rose Gold Marking with White Dial
IWC Da Vinci Perpetual Calendar Automatic with Black Dial
IWC Spitfire Mark XVI Automatic with White Dial
IWC Portugieser F.A Jones Collection Manual Winding with White Dial
IWC Saint Exupery Chronograph Automatic with Brown Dial
IWC Ingenieur Working Chronograph with Balck Dial
IWC Aquatimer Chrono Cousteau Divers Automatic White Dial with Rubber Strap
IWC Spitfire Chronograph Automatic Gold Case with White Dial
IWC Ingenieur AMG Chronograph Automatic with Black Dial
IWC Classic Working Power Reserve With Black Dial
IWC Portugieser Automatic with White Dial
IWC Portuguese Power Reserve Working Automatic with White Dial
IWC Big Pilot Automatic with Black Dial
IWC Fliegeruhr GMT Chronometre Automatic Black Bezel with White Dial
IWC Da Vinci Automatic with White Dial
IWC Saint Exupery Working Chronograph with Black Dial
IWC Fliegeruhr Chronograph Automatic Gold Case with White Dial
IWC Aquatimer Chronno-Automatic Titanium Case with Black Dial
IWC Da Vinci Perpetual Calendar Automatic Gold Case with White Dial
IWC Aquatimer Chronno-Automatic Titanium Case with Black Dial
IWC Classic Chronograph Automatic with White Dial
IWC Da Vinci Perpetual Calendar Automatic Rose Gold Case with Black Dial
IWC Fliegeruhr Working Power Reserve Rose Gold Case with White Dial-Limited Edition
IWC Aquatimer Automatic White Dial with Black Bezel
IWC Big Pilot Automatic with Black Dial
IWC Da Vinci Working Chronograph with White Dial
IWC Portugieser Working Chronograph with White Dial Same Chassis As 7750 Version-High Quality
IWC Da Vinci Automatic with Black Dial

[Répondre à ce message]

> Clinic :"Winchester cathedral"

14 janvier 2005, par torra [retour au début des forums]

c’est claire cet album n’est pas bon, y’a t’il un batteur ds le groupe, y’a t’il un mixeur ds le studio, les 7 premiers morceaux sont désesperant de néant, c’est du recyclage de leur vieux morceaux qui ont fait leur gloire mais en pire, clinic se "remixe" et c’est mauvais ! heureusement la fin de l’album est meilleur comme si ils nous avait joué un mauvais tour. Ca sent la fin ! j’espère que je me trompe car ils ont sorti un disque extraordinaire en 2000 "The internal wrangler"

[Répondre à ce message]

    > Clinic :"Winchester cathedral"

    11 mars 2006 [retour au début des forums]


    Je découvre cet album, d’une oreille d’abord distrète, puis maintenant attentivement. Très bon album, vraiment très bon album. Si celui de 2000 est encore mieux, alors formidable.

    [Répondre à ce message]