Pop-Rock.com



El Presidente : "El Presidente"
Les affranchis

lundi 31 octobre 2005, par Albin Wagener

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Simple Minds : "Graffiti Soul"
Matmatah : "La cerise"
A.S. Dragon : "Spanked"
Wolfmother : "Wolfmother"
Joe Strummer & The Mescaleros : "Streetcore"
Jay-Jay Johanson : "Self-portrait"
White Rose Movement : "Kick"
Arrested Development : "Among the trees"
Transit : "Decent man on a desperate moon"
Simple Minds : "Our secrets are the same"


Vous croyiez quoi ? Que 2005 était une redite glorificatrice de la new wave et que le Royaume-Uni avait décidé de s’immerger avec abandon dans une exploration rock’n’roll de la vague néo-romantique ? Mes pauvres amis, c’était oublier le glam-rock. Et non, ce genre n’est pas mort. Abreuvé au début de l’année 2005 par The Ark et leur flamboyant State of The Ark, ce style musical est maintenant revisité par les Ecossais de El Presidente et leur album éponyme. Et surtout, leur époustouflant et charismatique leader Dante Gizzi, représentant de la classe internationale, tout en costumes taillés sur mesure et en petite moustache de crooner mafieux, à mi-chemin entre Prince, George Michael et Mike Patton.

Originaux et imprévisibles, les cinq musiciens hors pairs d’El Presidente sont courtisés par tout le microcosme anglais musical. Alors qu’Oasis et Duran Duran se battaient pour pouvoir se les arracher en première partie, Dante et sa clique s’étaient déjà frottés à Kasabian et Soulwax. Ils ont même reçu le prix de la révélation écossaise de l’année, félicités par Jim Kerr en personne, qui en avait profité pour réceptionner un prix pour la carrière des Simple Minds. On croit rêver, d’autant qu’il y a quelques mois, le sieur Gizzi composait encore quelques morceaux sur un vieux sampler, tout seul, chez lui. C’est ce qu’on appelle une ascension fulgurante - et méritée, qui plus est, puisque ce succès n’est pas seulement dû au hasard.

Outre Dante Gizzi, El Presidente possède une deuxième personnalité forte, en la personne de Dawn Zhu. Un joli petit bout de femme aux allures de diva, originaire de Singapour, et en charge de la batterie. Puis il y a Laura Marks aux claviers et aux chœurs, mais également deux bassistes (oui, vous avez bien lu) : Thomas McNeice et Johnny McGlynn, des Ecossais pur jus. Ces présentations faites, il convient maintenant de parler de l’esprit qui anime les douze morceaux de ce premier album foutrement bien pensé. On passe de véritables fusées rock imparables, comme les singles Without you et 100 Mph, a des hymnes soul aux charmes immédiats, notamment If you say you love me ou Old times. A ces brûlots de rock dansant s’ajoute le disco presque agressif de Keep on walking, ou le funk débridé de Hanging around, assez proche des meilleurs moments de la discographie d’INXS.

Mais Dante Gizzi a plus d’un tour dans son sac pour nous faire transpirer : l’électro-rock de Honey paraît issu tout droit des cités anglophones les plus underground (on pense notamment à Primal Scream ou The Faint), et Rocket mêle brillamment electroclash et disco-rock à la Queen. Ceux qui pensaient que les Ecossais étaient froids et plutôt distants se sont trompés. En même temps, pour un groupe dont l’appellation provient de l’espagnol (je me suis d’ailleurs demandé si Dante ne s’était pas inspiré de la chanson Meet ’El Presidente’ de Duran Duran), ça paraît plutôt logique, dans une certaine mesure.

Avec un rock aussi dancefloor que possible, El Presidente met le feu aux poudres et présente un premier opus qui n’a absolument rien à envier aux grands pontes du genre. On se régale, on danse et on fantasme. Dans la presse britannique, on dit d’eux qu’ils sont les nouveaux Scissor Sisters, mais ils ne sont pas du tout sur le même créneau : si ces derniers se pavanent dans la disco, la mafia autour du seigneur Gizzi s’enorgueillit avec grandiloquence dans un rock funky du plus bel effet.



Répondre à cet article

Albin Wagener





Il y a 7 contribution(s) au forum.

El Presidente : "El Presidente"
(1/6) 17 octobre 2016
El Presidente : "El Presidente"
(2/6) 24 juillet 2006
El Presidente : "El Presidente"
(3/6) 21 juin 2006, par cris
El Presidente : "El Presidente"
(4/6) 18 juin 2006, par Fab
El Presidente : "El Presidente"
(5/6) 31 janvier 2006, par shab
El Presidente : "El Presidente"
(6/6) 31 octobre 2005, par albinos




El Presidente : "El Presidente"

17 octobre 2016 [retour au début des forums]

The album was the the best work of the group which made them to be recognized. - Dennis Wong YOR Health

[Répondre à ce message]

El Presidente : "El Presidente"

24 juillet 2006 [retour au début des forums]

je rentre du concert de texas aux arènes de nimes... et en première partie il y avait El Presidente... Ben ils meritent bien le nom de président parce qu’ils représentent une scène avangardiste du pop rock anglais tournant vers la musique dancefloor... Une sorte de retour aux sources mais moderne !! en clair chapeau bas et j’invite tout le monde a les découvrir parce qu’en plus de la bonne musique, tout le groupe lance un charisme épouvantable de bonheur !
Des Messieurs Dames Président !!! J’adore, j’adhère...

laetitia

[Répondre à ce message]

El Presidente : "El Presidente"

21 juin 2006, par cris [retour au début des forums]

j’ai découvert ce groupe en regardant une émission bien connue,leurs préstation live m’a impressionné,depuis j’ecoute l’album en boucle,vraiment trés bon groupe.

[Répondre à ce message]

El Presidente : "El Presidente"

18 juin 2006, par Fab [retour au début des forums]

C’est un groupe tres charismatique que j’ai découvert il y a peu de temps. Je le recommande a tout le monde.
Franchement du bon son, avec une batteuse douée, magnifique, super sexy... "Hot trampe" pour ce qui ont vu "l’émission".

[Répondre à ce message]

El Presidente : "El Presidente"

31 janvier 2006, par shab [retour au début des forums]

en tant que fan de la première heure des El presidente, je me permet de corriger quelques détails de votre article, Johnny Mcglynn est le GUITARISTE du groupe et il est Irlandais. Par ailleurs, Dante Gizzy a choisi ce nom de groupe car il se souvient d’une plaquette de beurre President sur laquelle il avait flashé pour X raison dans une station service en France et l’avait mémorisé en espagnol.

[Répondre à ce message]

El Presidente : "El Presidente"

31 octobre 2005, par albinos [retour au début des forums]

youpieeeee ! le retour du name-dropping ! ça nous manquait

[Répondre à ce message]

    El Presidente : "El Presidente"

    17 novembre 2006, par Fred [retour au début des forums]


    sans oublier le jeu de mot avec le prenom du chateur "El presi Dante".
    Je sors du Concert - Wowwwww.....
    petiit bémol : le look-marque de fabrique ultra sexy de Dante laissait vraiment à desirer ....enfin....

    [Répondre à ce message]