Pop-Rock.com



Green Day : "American Idiot"
Opéra-Punk !

samedi 16 octobre 2004, par Laurent Bianchi

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Ozark Henry : "The sailor not the sea"
De/Vision : "Subkutan"
Bruce Springsteen : "Devils & dust"
Six Organs Of Admittance : "Sun awakens"
Cecilia Eyes : "Echoes from the attic"
Kaolin : "De retour dans nos criques"
Gary Go : "Gary Go"
Art Brut : "It’s a bit complicated"
The Kills : "No wow"
Riverside : "Second life syndrome"


Ah ! Qu’il est difficile d’être encore crédible quand on vend des disques par camions entiers. Qu’il est difficile de se défaire d’une image de groupe qui, au vu de ses ventes, n’est pas plus punk que la reine d’Angleterre. Qu’il est difficile de prouver que musicalement on a du talent malgré un public regroupant soi-disant des boutonneux en shorts et faisant du surf sur les plages californiennes. C’est difficile mais pas impossible. Green Day prouve, 10 ans après sa création, qu’il sait prendre des risques et livrer un brûlot politique anti-Bush de très haute facture, frisant le chef-d’oeuvre. Probablement le summum de leur carrière.

S’il y a une chose qui m’aura surpris cette année c’est bien ce nouvel album du trio punk commercial (ou commercial-punk), qui n’attirait jusque-là mon attention que via des tubes bien ficelés - moyennant un matraquage insistant sur MTV - et un album de bonne facture, Dookie. Mais sans plus. Une fois seulement par le passé ces gars-là m’avaient agréablement surpris : c’était en découvrant leur remarquable prestation à Woodstock, essuyant les tirs de bouses de boue, stoïques comme des pics.

Ce n’est pourtant pas le premier titre et single, American Idiot, qui a eu raison de mon préconçu, non. Il est bien dans leur genre, avec cette touche très politique anti-Bush qui fait mouche (si ce n’est aux USA, en Europe pour sûr) et qui commence à être vraiment à la mode. "Don’t want to be an american idiot". Soit. On pourrait même y voir un petit clin d’oeil au punk des punks, Iggy Pop, dont deux des albus comportent Idiot et American. Mais encore ?

La nouveauté ici tient à l’exploration du genre opéra-rock cher à The Who ou à Pink Floyd (The Wall et sa référence au régime nazi semble plus percutant), ainsi qu’à une déclinaison très réussie - autant dans les genres que dans le formatage - du pamphlet politique qui fait irrémédiablement penser à Sandinista de The Clash ou aux Manic Street Preachers. Ces deux références ne sont d’ailleurs pas seulement palpables dans la forme du discours et dans la démarche, mais aussi bien sûr dans la musique. Des embardées punk, électriques, aux riffs de guitare incisifs et cisaillés sont bel et bien présents ici.

Le premier titre opéra - entendez par là une plage qui en comporte en fait plusieurs, à l’instar du Paranoid Androïd de Radiohead - , Jesus of Suburbia, arbore des paroles très pernicieuses envers la (mal)gouvernance des néo-conservateurs, tout en évoluant avec finesse (In the land of the make believe). Il contient 5 mouvements. Le deuxième apporte une nouvelle corde à l’arc des Green Day : un bon petit don pour la mélodie limite nostalgique, mais si bien entourée par deux mouvements rentre dedans que le tout s’écoute sans rouspéter. Les breaks et autres reprises de tempo font diablement penser à la bande à Joe Strummer et à l’énergie du live qui caractérise les formations punk. Les choeurs qui font irruption lors du très court quatrième mouvement finissent de nous convaincre que l’on se trouve devant le titre de toute une carrière. Si le trio reste dans l’histoire du rock, ce sera bien grâce à cet extraordinaire titre kaléidoscopique. Billie Joe Armstrong nous sert un chant très inspiré, chargé d’émotion. Le cinquième mouvement, tout en crescendo, clôt de fort belle manière ce titre phare.

Mais ce n’est pas fini. On n’a même pas le loisir de souffler que Holiday - à coup sûr un single - nous plonge dans un désarroi total. On prend la pochette, on la tourne et la retourne encore, cherchant à comprendre ce qui nous arrive. Comme si cela ne suffisait pas, Boulevard of broken dreams - à coup sûr un autre single - et ses guitares aériennes fait ici office de tendre ballade. Are we the waiting continue sur cette même lancée, l’apaisement après et avant la tempête. Ca pue l’inspiration artistique à plein nez cet album. Du genre que l’on a qu’une fois pendant sa carrière. Doit-on remercier Bush ? Il semble que l’on puisse répondre par l’affirmative car les paroles, fouillées, appartenant au registre de la mise en scène, font référence à George W. et consorts, et ce de manière subtile("Zieg Heil to the president Gasman" ou "Pulverize the Eiffel tours who critisize your government").

St. Jimmy vient nous rappeler non seulement que la situation politique est grave mais aussi et surtout, ne nous égarons pas, que Green Day fait du punk. La cadence à du 200 à l’heure ressemble aux titres rapides des Libertines. Le poignant Give me Novocaine démontre que le modus operandi de l’opéra-rock (à savoir passer de la réflexion à l’action et vice versa) a bel et bien guidé toute l’oeuvre. Les titres se succèdent et donnent à l’ensemble toute sa consistance et, avouons-le, tout son plaisir d’écoute.

Avant de clore, les derniers titres s’attardent sur la mort et le gâchis de tout ça (l’Irak, bien que non cité, est bien sûr en filigrane). L’explicite Homecoming, l’autre morceau comprenant 5 mouvements, se rapproche quant à lui plus du style des Who ou de Pink Floyd, avec utilisation de tambours, de cloches d’horloge,de voix transformées pour plus de théâtralité apportent un visuel à l’histoire déroulée qui en font plus qu’un simple morceau de rock.

American Idiot est La grande surpise de cette année, hissée ilico presto dans mon top 5 ! Qui l’eut cru ?



Répondre à cet article

Laurent Bianchi





Il y a 23 contribution(s) au forum.

Green Day : "American Idiot"
(1/16) 20 juillet 2007, par Killer Cole
Green Day : "American Idiot"
(2/16) 16 mai 2007
Green Day : "American Idiot"
(3/16) 1er janvier 2007, par JuliaRock
Green Day : "American Idiot"
(4/16) 22 août 2006
Green Day : "American Idiot"
(5/16) 22 mai 2006, par Guigui
Green Day : "American Idiot"
(6/16) 11 mai 2006
Green Day : "American Idiot"
(7/16) 28 janvier 2006, par fhnzioj
Green Day : "American Idiot"
(8/16) 3 novembre 2005
Green Day : "American Idiot"
(9/16) 1er octobre 2005, par Akaïa
> Green Day : "American Idiot"
(10/16) 22 septembre 2005, par Hélène Blanchy
> Green Day : "American Idiot"
(11/16) 4 septembre 2005, par Antoine
> Green Day : "American Idiot"
(12/16) 1er mars 2005, par Amel
> Green Day : "American Idiot"
(13/16) 31 janvier 2005, par Jé
> Green Day : "American Idiot"
(14/16) 26 janvier 2005, par Manu
> Green Day : "American Idiot"
(15/16) 13 novembre 2004, par fulub
> Green Day : "American Idiot"
(16/16) 18 octobre 2004, par Wisildur




Green Day : "American Idiot"

20 juillet 2007, par Killer Cole [retour au début des forums]

"Green Day, encore du punk rock débile à l’américaine", style Sum 41. Voilà la réaction des gens face à cet opus. Il y a une expression célèbre qui dit qu’il ne faut pas se fier aux apparences. J’ai aimé, comme tous les teen le punk à l’américaine entre mes 13-18 ans. Abreuvé de batterie répétitive, de riffs simplistes, de paroles graveleuses et drolatiques. Des beaux moments dans ma vie à pogoter avec les potes dans le concert du coin, sur le son des groupes teen locaux. Il y a eu Offspring, NOFX, Blink et consorts... Et puis l’oreille évolue, vers des choses plus sérieuses. Mais il m’arrive encore de me taper un délire et de m’écouter un morceau punk pour me défouler et repenser à mes années boutoneuses. Par curiosité, parce-que je connaissais le genre, je me suis lancé dans l’écoute de ce "American Idiot". Et quelle surprise, j’ai pris un sacré pied !!! C’est tonique, inventif, touchant, engagé, entre du Sex Pistols et du Who !!! Et c’est la première fois que j’entends un opéra punk !!! Ce pourrait-il que l’on tienne là un chef-d’oeuvre du genre ?

[Répondre à ce message]

Green Day : "American Idiot"

16 mai 2007 [retour au début des forums]

les albums Nimrod et Warning valent vraiment le coup, je conseille de les réécouter... on catégorise trop vite Green Day

[Répondre à ce message]

Green Day : "American Idiot"

1er janvier 2007, par JuliaRock [retour au début des forums]
Green Day Girl bLog

I lOve Green Day fOrever !!! <3
Ils sOnt juste PARFAIT et fOnt de la super musique !!! =]

BiZz
xxx

[Répondre à ce message]

Green Day : "American Idiot"

22 août 2006 [retour au début des forums]

Quant à moi, je comprends assez peu l’engouement pour ce groupe en général et cet album en particulier.Quoi, les green day sont punks, alors ils se doivent de sortir un album politiquement (ou presque) engagé. Et après ? rien. Je ne dis pas qu’il eusse fallut que green day change la face du monde, mais cet album enfonce des portes ouvertes. La situation politique etait pas terrible aussi il ya 5 ou 10 ans et green day existait déja. mais voila, c’est l’heure du méchant w et c’est devenu cool d’etre politiquement (ou presque) engagé ; alors green day est la ; bon, c’est deja mieux que good charlotte mais...tout cet album sent la révolte boutonneuse a plein nez et green day n’inquiète pas plus bush que les wampas ne font peur a la bonne société française. mais et la musique alors ? ben non. j’ai beau écouter et écouter (je suis un peu maso sur les bords), rien ne transpire de ceci= des ballades qui se voudraient mélancoliques alors qu’ells sont gnangnan des morceaux plus... ’’punk’’ dont meme dick rivers peut faire mieux. bref, fuyez cette chose nommé jour vert et écoutez plutot discharge.

[Répondre à ce message]

Green Day : "American Idiot"

22 mai 2006, par Guigui [retour au début des forums]

Personnellement, je ne comprend pas l’engouement général pour cet album de Grenn Day ! J’ai tout simplement adoré Dookie mais American idiot est selon moi, sans grand interet.

[Répondre à ce message]

Green Day : "American Idiot"

11 mai 2006 [retour au début des forums]

salut....si sa te tente de partager ton opinion sur green day il y a un forum qui vient juste d’ouvrir ...voilà l’adresse pour tous les interreser : http://greenday-underdog.zikforum.com/
bye !!

[Répondre à ce message]

Green Day : "American Idiot"

28 janvier 2006, par fhnzioj [retour au début des forums]

jadore green day !!!!!!!!!!!!
http://americanidiot39.skyblog.com vien faire un tour et laisse des coms !! c un blog sur green day biensur !

[Répondre à ce message]

Green Day : "American Idiot"

3 novembre 2005 [retour au début des forums]

Je voulait seulement repeler que Green Day existe depui 15 ans et non 10, il ne faut pas oublié que
L’album 1039 smooted out slappy hour est sorti en 1990 et cet article en 2004 alor 14ans mai moi la je répon en 2005 fac 15 ans

[Répondre à ce message]

Green Day : "American Idiot"

1er octobre 2005, par Akaïa [retour au début des forums]

une amie m’a fait remarqué quelque chose de bizarre quand je lui ai fait écouter l’album de green day. dans une partie de jesus of suburbia elle a reconnu une partie de "summer of 69" de bryan adams. la dessus elle m’a fait écouté cette chanson que je ne connaissais pas. et en effet les similitudes sont frappantes. comment se fait-il qu’il n’y est fait mention nulle part ? est-ce juste une ressemblance ou green day ont-ils repris summer of 69 ??

akaia@hotmail.com

[Répondre à ce message]

> Green Day : "American Idiot"

22 septembre 2005, par Hélène Blanchy [retour au début des forums]

Etant moi même une fan depuis plus de 4ans, je dois juste te signaler qu’il ne faudrait certainement pas oublier ’Nimrod’ un album franchement plus qu’exellent :)

[Répondre à ce message]

> Green Day : "American Idiot"

4 septembre 2005, par Antoine [retour au début des forums]

Je ne reviens pas sur l’article qui est très bien, mais je veux juste apporter une petite pierre en plus à l’édifice : NOFX, en 99 me semble-t-il, avait sorti un punk opera de 18 minutes de fort bonne facture, "the decline". Voilà, c’est tout ce que j’avais à dire.

[Répondre à ce message]

> Green Day : "American Idiot"

1er mars 2005, par Amel [retour au début des forums]

ce qui fait que l’on peut adorer Green Day (comme nous ! ) c’est que le groupe ne se limite pas à un seul style. Sa versalité musicale fait toute la différence : c’est une réussite.

Elo et Amel de La Rochelle pour 2 Perpignanais.

[Répondre à ce message]

> Green Day : "American Idiot"

31 janvier 2005, par  [retour au début des forums]

Le titre "Jesus of Suburbia" serait-il un clin d’oeil à l’excellent roman de Hanif Kureishi, "Buddha of Suburbia", qui retraçait les difficultés d’un jeune Indien à s’intégrer dans l’Angleterre des seventies ?

[Répondre à ce message]

> Green Day : "American Idiot"

26 janvier 2005, par Manu [retour au début des forums]

Un trés bon "Pop-Punk against fucking american gouvernment". C’est vrai qu’on frôle le chef d’oeuvre. Le freestyle leur va bien. La composition est simpliste mais pourtant travaillée et aboutie. Les paroles sont trés sympas malgré une attaque non déguisée contre la passivité du citoyen moyen américain, donc une véritable dénonciation... du Punk quoi ! Mention spéciale pour "Jesus of Suburbia".

[Répondre à ce message]

> Green Day : "American Idiot"

13 novembre 2004, par fulub [retour au début des forums]

enfin qu’elqu’un qui a compris l’album.Excellente analyse rien a rajouter bravo et merci !

[Répondre à ce message]

> Green Day : "American Idiot"

18 octobre 2004, par Wisildur [retour au début des forums]

On n’a même pas le loisir de souffler que Holiday - à coup sûr un single - nous plonge dans un désarroi total. On prend la pochette, on la tourne et la retourne encore, cherchant à comprendre ce qui nous arrive.

Punaise, c’est vrai....Holyday c’est même l’antithèse de "american idiot" tellement elle est évidente, superbe, coulée et tellement elle vous poursuit dès la première écoute !

[Répondre à ce message]

    > Green Day : "American Idiot"

    26 octobre 2004, par EL PH !L [retour au début des forums]


    Pour moi (fan du groupe et donc pas tout à fait objectif je l’avoue, mais qui l’est en critique ?), le morceau ’Boulevard of broken dreams’ est quand même un des meilleurs morceaux entendus ces dernières années, ce qui prouve que les gaillards sont bien au sommet de leur art et peuvent aussi composer autre chose que du pur et dur, n’en déplaise à ce gros lourdeau has-been de Jhonny Rotten, qui les avait traités de pâles copieurs il y a quelques années.

    [Répondre à ce message]

      > Green Day : "American Idiot"

      28 décembre 2004, par GeoTav [retour au début des forums]


      J’etais contre ce groupe a cause du matraquage (M)TV de "American Idiot" (le single) a n’importe quelle heure ... mais je suis tombe sur un live de "Boulevard of broken dreams" sur la BBC et j’ai ete bluffe, me donnant envie d’acheter cet album et je dois dire que "American Idiot" (toujours le single) n’est pas representatif de "American Idiot" (l’album ce coup-ci) que j’aprecie. J’avais un a-priori sur ce groupe, le voila brise ...

      [Répondre à ce message]

    > Green Day : "American Idiot"

    16 juin 2006 [retour au début des forums]


    Aller sur mon skyblog sur green day c meilleur !!!!!!!! et laisse d comz !!!!!!!
    http://cali77angel.skyblog.com et plein de new kome je vou fé connaitre d news groupes ki son super !!!!!!!!!
    Si tu ve laisse un comz avec ton blog et j’irai passer te laisser d comz !!!!!! (ta vu chui gentile) mdr
    Aller merci a toi !!!!!!

    Cali

    [Répondre à ce message]