Pop-Rock.com



Kasabian : "Kasabian"
Progressive Music For The Masses

mercredi 8 juin 2005, par Albin Wagener

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Major Deluxe : "Skyline Society"
American Dog : "Hard"
Bat For Lashes : "Fur and gold"
Girls in Hawaii : "From here to there"
Placebo : "Meds"
The Pretenders : "Loose screw"
Gary Numan : "Jagged"
Perry Blake : "Canyon songs"
Patti Smith : "Trampin’"
Archive : "Lights"


Non, Kasabian n’est ni le nom d’un obscur dictateur kirghize, ni le nouveau dentifrice à la mode qui rend vos dents encore plus blanches. Eponyme, efficace, ce premier album de Kasabian, sorti fin 2004, va droit dans le mur - pour l’exploser. Produit par un Jim Abiss décidément très prolifique (The Music, Unkle, Placebo,... serait-il en train de devenir le Bob Clearmountain du rock indépendant ?), ce premier opus est tout simplement ce qu’on peut appeler une bonne grosse claque dans la gueule, à tous points de vue.

La formation s’inscrit dans une traduction mancunienne très présente, mais sans toutefois faire dans la redite. Si Club foot laisse penser que les géants de Primal Scream peuvent désormais partir en retraite et prendre un aller simple pour Sun City, Pinch roller emprunte à 808 State ou encore à A Certain Ratio. Quant aux break-beats très anglais de Processed beats, ils reflètent précisément ce que les Stone Roses auraient pu devenir s’ils avaient continué. Et il en est d’ailleurs de même pour L.S.F. (Lost souls foerver). Cutt off évoque presque instantanément la verve prolétaire et glorieuse des Happy Mondays, et l’excellent Reason is treason se réclame plus franchement de New Order, en plus... mancunien encore.

Mais alors me direz-vous : qu’est-ce qui rend Kasabian si différent des Libertines, des White Stripes, des Kaiser Chiefs ou de Bloc Party, pour ne citer qu’eux ? Et bien, c’est que Kasabian fait une sorte d’électro-rock sans aucun complexe. Fraîche, décontractée et presque naïve. Ils ne cherchent pas à devenir le meilleur groupe rock de l’année ni à singer une scène déjà bien assez fournie comme ça (sans doute trop même), mais exploitent des vieilles recettes qui marchent avec une insolence et une nonchalance rares. Du bon vieux rock’n’roll qui fonctionne bien et qui fait danser tous les Anglais à travers le royaume de sa Majesté.

A vrai dire, Kasabian réussit même à faire un petit détour par Sheffield, pour le côté très dandy et populaire de Pulp, notamment dans Butcher blues. On retrouve aussi du vieux Human League dans I.D. et Test transmission - avec des guitares, bien sûr. L’hymne Running battle ressemble à s’y méprendre à une adaptation rock du Bullet de Covenant et croise également le fer avec les morceaux les plus progressifs de Unkle. Et puis il y a U Boat, le dernier morceau, qui ressemble fort à un hommage à The Durutti Column et à Kraftwerk.

C’est aussi simple que cela : il n’y a rien à jeter. Pour cette galette inaugurale, Kasabian s’inscrit directement dans une pop/rock efficace typiquement britannique, tout en ayant déjà dans son jardin secret ce petit quelque chose qui risque de les faire devenir énormes. A surveiller de très près, donc. Ils revisitent l’histoire de l’électronique et du rock anglais tout en la faisant leur, nous offrant ainsi une musique détendue, des mélodies efficaces et des rythmiques pas piquées des hannetons. C’est ce qu’on peut appeler sobrement un départ sans faute.



Répondre à cet article

Albin Wagener





Il y a 17 contribution(s) au forum.

> Kasabian : "Kasabian"
(1/6) 11 juin 2005
> Kasabian : "Kasabian"
(2/6) 9 juin 2005, par Jé
> Kasabian : "Kasabian"
(3/6) 8 juin 2005
> Kasabian : "Kasabian"
(4/6) 8 juin 2005, par François L.
> Kasabian : "Kasabian"
(5/6) 8 juin 2005, par François L.
> Kasabian : "Kasabian"
(6/6) 8 juin 2005, par jack




> Kasabian : "Kasabian"

11 juin 2005 [retour au début des forums]

N.B : Baudelaire fut inspiré par Victor Hugo.

[Répondre à ce message]

> Kasabian : "Kasabian"

9 juin 2005, par  [retour au début des forums]

Cette chronique (et d’autres récentes) te serviraient-elles de faire-valoir, Albin ?

Comparer un groupe à 16 autres, d’abord, il faut oser.
Ensuite, il faut avoir le culot de proposer, faute d’idées, des références telles que U.N.K.L.E. (qui donne dans le progressif, j’ignorais), Pulp (et pourquoi pas Scott Walker ?) ou Kraftwerk... Aveuglément, surdité, ou pédanterie ?

Ne manquait à ce désolant tableau que la prétention inouïe de son auteur, qui traite ses lecteurs fidèles en incultes, avec une mauvaise foi digne d’Assurancetourix... On s’empressera d’excuser tout cela. Après tout, envoyer paître ses détracteurs, c’est une attitude rock’n’roll, paraît-il.

[Répondre à ce message]

    > Kasabian : "Kasabian"

    14 juin 2005 [retour au début des forums]


    Oui il faudrait arrêter de faire des chroniques dans le style : "le troisième accord du riff de guitare du second titre de ce disque est exactement le même que celui de "tomme blanche", la quatorzième chanson du troisème album du groupe savoyard « Raclette »".

    [Répondre à ce message]

> Kasabian : "Kasabian"

8 juin 2005 [retour au début des forums]

Kasabian, Coldplay, Morningstar, Gorillaz, Ladytron...pfffff...musique sans tripes.
Vive Lemmy.

[Répondre à ce message]

    > Kasabian : "Kasabian"

    31 août 2005, par Manu [retour au début des forums]


    Comment peux tu mettre Coldplay Gorillaz et Kasabian dans le meme sac... je trouve ça desolant de comparer de la pop pure ac un rock electro qui sonne plutot pas mal et un hybride hip/hop rock qui lui aussi donne bien... Quand tu dis que Kasabian n’a pas de tripes, va les voir en concert et tu seras surpris de l’intensité que cette musique dégage. avant de juger essaye de t’ouvrir l’esprit.

    [Répondre à ce message]

    > Kasabian : "Kasabian"

    27 décembre 2007, par NRV t’as vu ? [retour au début des forums]


    a ouai et gorillaz non plus ??!!
    ouai ben essaye de me trouver un chanteur british qui n’arrive pas à la cheville de damon albarn et on en reparle après...(même pete doherty n’est pas à la hauteur)

    [Répondre à ce message]

> Kasabian : "Kasabian"

8 juin 2005, par François L. [retour au début des forums]

Mince, pop-rock a trouvé un nouveau Laurent Bianchi !

[Répondre à ce message]

> Kasabian : "Kasabian"

8 juin 2005, par François L. [retour au début des forums]

Dis plutôt à quels groupes Kasabian ne ressemble pas, on va gagner du temps.

[Répondre à ce message]

> Kasabian : "Kasabian"

8 juin 2005, par jack [retour au début des forums]

mr Albin W., ne pouvez-vous pas prendre un groupe pour ce qu’il est, et arrêter de décrire le style avec d’autres groupes ?

cet article contient un record de name-dropping, me trompè-je ?

ne tombez pas dans des facilités de journaleux, vous valez mieux que cela

bien à vous

[Répondre à ce message]

    > Kasabian : "Kasabian"

    8 juin 2005, par Simon [retour au début des forums]


    Je suis assez d’accord...bien sûr il est intéressant de parler des influences du groupe, de le situer dans un univers musical. Mais là ça frise l’overdose. Comme les noms de groupes sont en gras en plus ça se voit :)
    Je dénombre 16 noms de groupes cités...ce qui fait beaucoup pour une courte chronique.

    Je pense qu’il est possible de parler de la musique, d’une chanson (même pas originale)et des impressions qu’elle nous donne sans balancer à chaque fois un nom de groupe. A ce petit jeu là, les oeuvres ne sortant pas de nulle part mais bien d’une somme d’influence (parfois transcendées par le talent), on peut citer des nons sans jamais s’arrêter.Là, en l’occurance, j’ai pas tellement envie d’écouter un groupe qui ressemble à tant de choses à la fois...

    Vous valez effectivement mieux que ça, comme le dit le lecteur juste au dessus :)

    [Répondre à ce message]

    > Kasabian : "Kasabian"

    9 juin 2005 [retour au début des forums]


    Chacun son style, je ne vois pas où est le problème. En ce qui me concerne, cela me rend plutôt service car je survole d’abord les groupes cités, afin de me faire une idée sur le groupe ou l’album dont il est question.

    C’est peut-être parce que les références ne vous disent rien que cela vous dérange. je ne vois vraiment pas où est le problème. Allez ailleurs...

    [Répondre à ce message]

    > Kasabian : "Kasabian"

    7 juillet 2005 [retour au début des forums]


    Pour info, tout le monde s’en prend ici à Albin... Delvaux, dans son article sur Royksopp, en citait pas moins de 20 des artistes, et dans un article plus court...

    [Répondre à ce message]