Pop-Rock.com


Le Flop du mois de décembre
Manic Street Preachers : "Lifeblood"
Plouf ! Encore un coup dans l’eau...

dimanche 12 décembre 2004, par Laurent Bianchi

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Gary Numan : "Pure"
Of Montreal : "Hissing fauna, are you the destroyer ?"
The Virgins : "The Virgins"
Michel Drucker Experience : "Seul en vie"
U2 : "No line on the horizon"
Amusement Parks On Fire : "Out of the Angeles"
Kinito : "L’Album"
Muse : "Black holes and revelations"
Great Lake Swimmers : "Ongiara"
The Mars Volta : "Octahedron"


Il y a des pochettes de disque qui ne ressemblent au prime abord pas à grand chose. Et puis, en y regardant de près, on est pris à l’hameçon comme un bleu. La femme aspergée de peinture rouge est aguicheuse, n’est-ce pas ? Cela vaut-il la peine d’aller plus loin ? Pour ce qui est de la pochette, oui, il y a d’autres photos encore plus coquines à l’intérieur. Pour ce qui est de la musique, il vaut peut-être mieux passer son chemin...

Manic Street Preachers est un groupe assez atypique, cherchant son inspiration dans le punk et virant parfois vers la pop mainstream. Il fait beaucoup parler de lui suite à la disparition en 1995 - encore inexpliquée aujourd’hui - de Richey James. Ce qui reste du groupe connaît ironiquement un succès fulgurant avec l’album suivant, Everything must go. Ensuite, This is my truth tell me yours choisit la facilité commerciale en regroupant des chansons plutôt fades et sans trop de prise de risques. Know your enemy marque par contre l’entrée de l’électronique dans le groupe, et le résultat sera étonnant : une sorte de son à la Stranglers.

On peut dire que la déception de Lifeblood était quelque peu perceptible, car depuis la sortie de la dernière plaque studio, on a joué et rejoué avec la patience de ceux qui apprécient le trio : et vas-y que je te balance un best of, puis un live, puis un ensemble de faces B et d’inédits. Du coup, on comprend aujourd’hui que ce n’était que pour mieux combler un vide. La fameuse feuille blanche de l’écrivain a-t-elle eu lieu ici ? Avaient-ils des obligations contractuelles qui les ont poussés à sortir cet album très maigrichon, qui n’a pour seule bouée que le single The Love of Richard Nixon ? Qu’est-il arrivé à ce groupe ? Notons que côté ventes, on n’a pas de soucis à se faire pour eux, le public anglais, tout acquis et les considérant comme mainstream, ne semble pas leur tenir rigueur de la qualité qu’ils veulent bien injecter dans leurs oeuvres.

Qu’il est loin le punk de Generation Terrorists... Loin le temps où ils clamaient être les descendants des Clash... Loin la force de frappe des paroles de If you tolerate this your children will be next ou de The masses agianst the classes ? C’est justement maintenant, après le choc du 11 septembre, que l’on aurait aimé voir leur vision des choses. Mais ils semblent de ce côté-là aux abonnés absents... A moins qu’ils se soient fait une raison.

Cardiff afterlife ressemble à du The The très mal digéré. Sur 1985, qui dénonce - avec un retard certain - le monde qu’avait prévu George Orwell , on n’y croit pas tellement, car James Dean Bradfield semble se forcer. Il n’est d’ailleurs pas très aidé par ses partenaires (Morre et Jones), qui ne semblent pas y croire plus que lui. Les guitares et la batterie sont timides. Le chant est partout ailleurs monocorde, et on jurerait que ses deux comparses regardent leur montre à longueur d’enregistrement... Il n’y a que la basse qui sort du lot. Les titres passent et repassent sans qu’aucun ne prenne l’ascendant sur un autre. On s’ennuie ferme. Quel gâchis !

Il faudra visiblement attendre le prochain album pour savoir si les Manic Street Preachers sont définitivement has been ou s’ils sont encore capables d’un sursaut artistique. Le passé (un bon album, un moyen, et encore un bon) démontre que le groupe sait, tel un chat, toujours retomber sur ses pattes. Le tout est de savoir s’il faudra constamment zapper un album sur deux...



Répondre à cet article

Laurent Bianchi





Il y a 12 contribution(s) au forum.

dropshippingwatch
(1/6) 5 avril 2010, par Administrator
Manic Street Preachers : "Lifeblood"
(2/6) 23 août 2006
> Manic Street Preachers : "Lifeblood"
(3/6) 11 mars 2005, par pitchoun
> Manic Street Preachers : "Lifeblood"
(4/6) 10 février 2005
> Manic Street Preachers : "Lifeblood"
(5/6) 28 janvier 2005, par Uncle Luke
> Manic Street Preachers : "Lifeblood"
(6/6) 28 décembre 2004, par Skal




dropshippingwatch

5 avril 2010, par Administrator [retour au début des forums]

Bell & Ross Black Leather Strap For 46x46mm and 42x42mm Model (for ETA version)
Bell & Ross BR02 Instrument Diver Automatic PVD Case with Black Carbon Fibre Style Dial-Rubber Strap
Bell & Ross BR 01-92 Automatic with White Dial 46x46mm
Bell & Ross BR02 Instrument Diver PVD Case with Orange Marking-Rubber Strap
Bell & Ross BR 01-92 Automatic with Black Dial-Orange Marking 38x38mm
Bell & Ross BR 01-92 Automatic PVD Casing with White Marking 38x38mm
Bell & Ross BR 01-92 Automatic with Black Dial-White Marking
Bell & Ross BR02 Instrument Diver Black Dial with Rubber Strap
Bell & Ross BR 01-92 Big Date Automatic PVD case with Black Dial 46x46mm
Bell & Ross BR 01-92 Automatic PVD Casing with Blue Marking 38x38mm
Bell & Ross BR02 Instrument Diver Automatic with White Marking
Bell & Ross BR 01-92 Automatic PVD Casing with Orange Marking-Rubber Strap
Bell & Ross BR 01-92 Automatic with Black Dial-Orange Marking
Bell & Ross BR 01-92 Big Date Automatic with Black Dial 46x46mm
Bell & Ross BR02 Instrument Diver Automatic with Black Dial-Rubber Strap
Bell & Ross BR 01-92 Automatic PVD Casing 46x46mm
Bell & Ross BR 01-92 Automatic Phantom Dial PVD Case AR Coating -Rubber Strap
Bell & Ross BR 01-92 Automatic PVD Casing-Blue Marking
Bell & Ross BR 01-92 Automatic with Black Dial-Blue Marking
Bell & Ross Raid Automatic Rose Gold Case with Black Dial-Leather Strap 46x46mm
Bell & Ross BR02 Instrument Diver PVD Casing with Black Dial-Rubber Strap
Bell & Ross BR02 Instrument Diver Automatic PVD Case with Black Dial-Rubber Strap
Bell & Ross BR02 Instrument Diver Black Dial with Orange Marking-Rubber Strap
Bell & Ross BR 01-92 Automatic PVD Case with Black Dial-Yellow Marking 46x46mm
Bell & Ross BR 03-94 Automatic PVD Casing with Black Dial-Rubber Strap 46x46mm
Bell & Ross BR 01-92 Big Date Automatic PVD Casing with Orange Marking 46x46mm
Bell & Ross Raid Automatic PVD Casing with Black 46x46mm
Bell & Ross BR02 Instrument Diver Automatic Rose Glod Case with Brown Carbon Fibre Style Dial-Rubber Strap
Bell & Ross BR02 Instrument Diver PVD Casing with Brown Carbon Fibre Style Dial-Rubber Strap
Bell & Ross BR 01-92 Automatic Black Dial with Blue Markings Limited Edition 46x46mm
Bell & Ross BR 01-92 Automatic PVD Case with Black Carbon Fibre Style Dial-Rubber Strap

[Répondre à ce message]

Manic Street Preachers : "Lifeblood"

23 août 2006 [retour au début des forums]

Décidement, les " critiques" assermentés ( je parle des gens qui écrivent des articles pompeux méchants et longs ) sont presque toujours du même acabit , faits dans le même moule depuis des siècles et quelle que soit la discipline artistique : se sont des créateurs ratés, des eunuques qui tire une joissance à détruire car ils ne savent pas "tirer" autrement , et quant aux Manic S.T, eux, ils n’en en rien à faire, parceque eux, ils font !

Marc Saunier. ( compositeur, producteur et directeur artistique ).

[Répondre à ce message]

    Manic Street Preachers : "Lifeblood"

    23 août 2006 [retour au début des forums]


    Comme s’il n’y avait aucun directeur artistique à avoir été un créateur raté au préalable.

    Dis donc, coco, avant de déduire d’UN article que le critique en question ne fait que des articles "méchants", tu ferais bien d’étudier un peu plus son travail sur ce site. Si on voulait faire un raccourci aussi intelligent, on pourrait déduire que si l’un des groupes que tu produits est con et prétentieux, il en sera de même des autres, ou que tu as un malain plaisir à ne produire que des groupes cons et prétentieux.

    Sur ce, les Manics, il "font", effectivement, mais pas forcément bien, ou pas forcément bien pour tout le monde. Mais peut-être es-tu un producteur de groupes consensuels qui doivent plaire au plus grand nombre, qui sait ?

    [Répondre à ce message]

    Manic Street Preachers : "Lifeblood"

    23 août 2006, par Marc Lenglet [retour au début des forums]


    Pourquoi voulez-vous que les critiques (ou dirais-je plutôt des gens qui ont un avis sur un sujet donné, comme vous en quelque sorte) soient forcément des créateurs malheureux ? Vous avez l’air un poil moins idiot que ceux qui nous font d’ordinaire ce genre de reproches. Donc, monsieur le musicien, n’étant pas réalisateur, vous vous forcez à aimer tous les films que vous voyez ? N’étant pas peintre, vous vous sentez émerveillé par n’importe quelle oeuvre, de n’importe quel courant de l’histoire ? N’étant pas cuisinier, vous adorez absolument tous les restaurants où vous allez ? Et ne venez pas me dire que c’est parce que ces opinions sont accessibles à tous. Que vous en causiez au café du commerce ou la publiez sur internet à la vue de milliers de personnes, une opinion reste une opinion, et personne n’est obligé d’en tenir compte...

    Pourquoi ne criez vous pas votre colère en écrivant au guide Michelin, aux cahiers du cinéma, à Console+ et à tous ces gens bien plus importants que nous qui ont un avis sur la création, avis qui devrait être uniquement l’apanage des créateurs eux mêmes bien entendu... ?

    [Répondre à ce message]

> Manic Street Preachers : "Lifeblood"

11 mars 2005, par pitchoun [retour au début des forums]

la critique ne me semble pas du tout juste !.. ce nouvel album des MANIC STREET PREACHERS est carrément bon !...peut etre meme le plus accéssible pour ceux qui ne connaissent pas ce groupe.
les mélodies sont trés belles ,plus "accrocheuses" sans pour cela etre mièvres et "commerciales".
de plus SONY FRANCE ne se décident toujours pas a l’éditer en france , heureusement a la FNAC de LILLE j’ai réussit a me le procuré via mon vendeur adorer. OUF !

a bon ENTENDEUR....

[Répondre à ce message]

> Manic Street Preachers : "Lifeblood"

10 février 2005 [retour au début des forums]

Votre critique de lifeblood de manic street preachers est aussi futile que méchante...
Leur musique est splendide et créative _ !!!
A bon entendeur salut

[Répondre à ce message]

> Manic Street Preachers : "Lifeblood"

28 janvier 2005, par Uncle Luke [retour au début des forums]

Je saute sur l’occasion de jouer les inquisiteurs : le "flop du mois" de janvier n’est pas encore sorti. Faut-il vous donner le fouet ? Ou les albums de ce mois-ci seraient-ils TOUS bons ?

[Répondre à ce message]

> Manic Street Preachers : "Lifeblood"

28 décembre 2004, par Skal [retour au début des forums]

Ce n’est pas parce que j’apprécie ce groupe que je réponds. Un amateur de bonne musique ne peux pas faire autrement. Il y a de bonnes idées dans certains morceaux, des arrangements impeccables. C’est vrai que c’est un album assez calme dans la lignée de "This is my truth..." mais c’est assumé par le groupe qui s’est assagi par rapport à l’époque de leurs premiers albums. Et puis, pourquoi vouloir toujours QUE et SEULEMENT du rock musclé ? Ce que je trouve bien, moi, grand amateur de rock de 33 ans, c’est que dans la déjà longue histoire du rock et de la pop (50 balais quand même !) c’est que chacun peut trouver ce qu’il cherche. Mieux même, à notre époque, j’ai l’impression que presque tous les styles de rock existent encore ou sont sujets de revivals. Donc il y en a pour tous les goûts. Bonne écoute !

[Répondre à ce message]

    > Manic Street Preachers : "Lifeblood"

    15 janvier 2005 [retour au début des forums]


    moi j’ai plongé dans "lifeblood" et je ne suis toujours pas remonté à la surface, comme quoi, la musique et encore une affaire de gout...heureusement !!!

    [Répondre à ce message]

    > Manic Street Preachers : "Lifeblood"

    5 septembre 2005, par Dorothée B. [retour au début des forums]


    L’album seul, et isolé du reste de la discographie des Manics, est bien au-dessus de la mêlée, quoi que nos amis gallois semblent accuser le poids des années. J’ai eu parfois l’impression d’écouter du New Order, et étant autant amateur(e) éclairée de pop que sympathisante new wave, je me suis retrouvée en terrain connu. Par contre, il est vrai que l’avant-dernier album des Manics, Know your enemy, laissait espérer un retour à un rock plus âpre, plus inventif, plus pétillant, en un mot : glam, que le départ-disparition de Richey James semblait avoir quelque peu enterré, au profit de l’élégante mélancolie des deux opus suivants, "A design for life" et "This is my truth...". En cela, et si j’écoute Lifeblood en tant que fan de la première heure, je suis déçue, oui, incontestablement. C’est un peu comme si les Manics n’étaient plus vraiment les Manics. C’est assurément là leur moins bon album de l’après-Richey... mais le groupe parvient encore à se démarquer du reste de la production. Merci à vous, amis belges (j’ai eu la chance de grandir près de la frontière et de découvrir tout plein d’artistes méconnus en France grâce à Radio 21) qui abritez sur vos terres de si bon groupes... En France, on n’en peut plus du rock pseudo-altermondialiste mais en réalité hyper-marketé (cf. les Luke et consors), et la vivacité de votre scène rock est une véritable bouffée d’air pur, qui en remontre même aux anglais !

    [Répondre à ce message]