Pop-Rock.com



Miss Kittin & The Hacker : "First album"
French electro-vintage

mercredi 5 février 2003, par Jérôme Delvaux

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Death in June : "The rule of thirds"
Rodrigue : "Le jour où je suis devenu fou"
Immune : "Sound Inside"
Agua de Annique : "Air"
Wolfmother : "Wolfmother"
The Whitest Boy Alive : "Rules"
Beck : "The information"
Kaolin : "De retour dans nos criques"
Ghost Circus : "Across the line"
Radiohead : "In rainbows"


La coquine Miss Kittin et son hacker de DJ forment un duo chic et choc. Leur « First album », sorti l’an dernier, en plein revival 80, a bien réussi à faire bouger les teens sur les dance floors. Dans leur France natale, mais aussi aux Etats-Unis, pas encore complètement tombés sous la domination du rap.

DJ techno, fan de new wave depuis son enfance, le Hacker cherchait une voix qui pourrait « coller » à ses compositions, à la fois nostalgiques et novatrices. Son choix se porta sur Caroline Hervé, alias Miss Kittin, qui rêvait alors de devenir la nouvelle Madonna. Son petit accent français très cute, sur ces textes parfois plus parlés que chantés, est le petit plus qui fait la différence entre ce projet et la dizaine de clones qui n’ont pas tardé à le suivre.

L’influence de toute la vague synth-pop eigthties est perceptible d’un bout à l’autre de l’album, certaines intros allant presque jusqu’à parodier gentiment de vieux Soft Cell ou O.M.D. Le morceau 1982 est un hommage avoué à tous ces groupes. Les paroles sont un « copier-coller » des titres les plus célèbres de l’époque (Fade to grey de Visage, Just can’t get enough de Depeche Mode, Blue Monday de New Order, Tainted love de Soft Cell, j’en passe).

On sent également, dans les lyrics, un dégoût et un rejet virulent de la jet set et de tout ce qui s’y apparente. Frank Sinatra est une critique amère des milieux débauchés dans lesquels gravitent certaines stars américaines. Le refrain, pour le moins provocateur suck my dick, lick my ass (non, nous ne traduirons pas) étonne quelque peu. Il y a autant de hargne dans l’attaque frontale de MTV (la plage MTV life). Les disc-jockeys "qui se la jouent" sont aussi égratignés dans DJ song, autre titre au refrain accrocheur. Le Hacker n’est pas tendre avec ses confrères. Quelque peu isolé dans la, très fermée, scène française, c’est en Allemagne qu’il est allé chercher son bonheur, grâce au label International Deejay Gigolo Records, et surtout grâce à un public teuton, toujours très fervent quand il s’agit d’électro.

Miss Kittin ne s’arrête pas en si bon chemin non plus. Les producteurs se l’arrachent et elle a notamment poussé la chansonnette sur le dernier album de Felix Da Housecat, célèbre DJ techno de Chicago. Ses samples sont d’ailleurs tout à fait dans la même veine que ceux du Hacker (écoutez donc Happy hour). L’ami Félix, pourtant, nie farouchement avoir un jour aimé Depeche Mode et consorts, son truc à lui c’était le son de la Motown, la funk et la soul. Mais après tout, soul music se traduirait en français par "musique avec une âme". Et celle-ci, en a une. Assurément.



Répondre à cet article

Jérôme Delvaux





Il y a 4 contribution(s) au forum.

dropshippingwatch
(1/2) 5 avril 2010, par Administrator
> Miss Kittin & The Hacker : "First album"
(2/2) 25 octobre 2003, par alan b yond




dropshippingwatch

5 avril 2010, par Administrator [retour au début des forums]

Montblanc Time Walker Chronograph Automatic with White Dial
Montblanc Star Chronograph Automatic with White Dial
Montblanc Star Working Chronograph with White Dial
Montblanc Star Chronograph Automatic Rose Gold Case
Montblanc Sport Working Chronograph with Black Dial-New Version
Montblanc Time Walker GMT Working Automatic with Black Dial
Montblanc Profile Working Chronograph with White Dial
Montblanc Profile Lady Elegance with Black Dial Lady Size
Montblanc Time Walker Chronograph Automatic with Black Dial
Montblanc Time Walker Chronograph Automatic with Black Dial
Montblanc Star Chrono GMT Limited Edition Working Chronograph Rose Gold Case with Black Dial
Montblanc Time Walker GMT Working Automatic with Black Dial
Montblanc Star Chrono GMT Working Chronograph Rose Gold Case with White Dial
Montblanc Time Walker Chronograph Automatic with White Dial
Montblanc Time Walker Working Chronograph with Silver Dial
Montblanc Star Chronograph Automatic with Black Dial
Montblanc Sport Working Chronograph with Black Dial
Montblanc Time Walker GMT Working Automatic with Black Dial
Montblanc Star Working Chronograph with White Dial
Montblanc Profile Working Chronograph with Black Dial
Montblanc Star Working Chronograph with Black Dial
Montblanc Star Chrono GMT Working Chronograph with White Dial
Montblanc Star Chrono GMT Working Chronograph Gold Casing with Black Dial
Montblanc Star Working Chronograph with Red Dial
Montblanc Perpetual Calendar Chronograph Automatic with Black Dial
Montblanc Star Automatic with White Dial-New Version
Montblanc Time Walker Chronograph Automatic Rose Gold Marking with Silver Dial Same Chassis As 7750 Version-High Quality
Montblanc Sport Working Chronograph with Black Dial
Montblanc Time Walker Chronograph Automatic with Black Dial Same Chassis As 7750 Version-High Quality
Montblanc Star Working Chronograph with Black Dial-Rubber Strap
Montblanc Time Walker Chronograph Automatic with Silver Dial Same Chassis As 7750 Version-High Quality
Montblanc Time Walker Chronograph Automatic Rose Gold Marking with Black Dial Same Chassis As 7750 Version-High Quality
Montblanc Sport Working Chronograph with White Dial
Montblanc Time Walker Chronograph Automatic Rose Gold Marking with Silver Dial Same Chassis As 7750 Version-High Quality

[Répondre à ce message]

> Miss Kittin & The Hacker : "First album"

25 octobre 2003, par alan b yond [retour au début des forums]

Je suis très déçu par cette position ! J’ai écouté un live sur France Inter et j’ai autant hurlé de rire qu’hurlé tout court. Les arrangements électros sont plats et très courants ( on entend bien le "son d’usine ), et le pire, la voix : elle ne sait pas chanter ! Je suis très sérieux, elle n’a pas un timbre spécial, sa voix ne ressort pas. Ensuite elle chante souvent faux ou avec une mélodie minable/maladroite. Et parlons reprise, j’ai failli casser ma radio ! Franchement, tu devrais réécouter les classiques ( john foxx, the passage, etc... ) pour t’apercevoir de l’écart abyssinal et créatif qui les opposent !

[Répondre à ce message]