Pop-Rock.com



R.E.M. : "Around the sun"
I wanted to be wrong

mardi 2 novembre 2004, par Nicolas Thieltgen

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Au Revoir Simone : "Still night, still light "
The Mooney Suzuki : "Have mercy"
The Besnard Lakes : "The Besnard Lakes are the dark horse"
The Long Lost : "The Long Lost"
Shack : "The Corner of Miles & Gil"
Richard Ashcroft : "Keys to the world"
Cassius : "15 again"
Elvis Costello : "North"
IQ : "Dark matter"
Kanye West : "808s & Heartbreak"


La rumeur annonçait un nouvel album de R.E.M. politique, mais également acoustique, en forme de retour aux ambiances mélancoliques et apaisées de leurs grands albums du début des années 90 (Out of time, Automatic for the people). Hélas, il n’en n’est rien. Sans être totalement honteux, Around the sun se révèle comme un album mou du genou et sans saveur, mettant en évidence un cruel manque d’inspiration ainsi qu’une absence de direction musicale. R.E.M. en roue libre… Déception.

« Nous les avons tant aimés ». Tel aurait pu être le titre de cette chronique en forme d’épitaphe cruelle. C’est d’ailleurs ainsi qu’on a pendant un long moment penser l’intituler. En effet, quel autre groupe de rock en activité depuis plus de 20 ans peut se targuer comme R.E.M. d’avoir incarné à ce point un rock intelligent, sensible et incorruptible ? Reconnu par ses pairs (et non des moindres : Kurt Cobain hier, Thom Yorke aujourd’hui,…) comme un des précurseurs du rock alternatif, R.E.M. a longtemps fait figure de fierté du rock US, connaissant progressivement un succès commercial indéniable tout en préservant son intégrité et en gardant le respect des fondus de rock au sens strict du terme.

Certes, ce grand écart entre popularité et intégrité artistique était devenu moins évident ces dernières années, le groupe connaissant quelques errements artistiques (Monster en 1994 et son trop plein de guitares saturées superflues, Reveal en 2001 et sa production lisse et ennuyeuse, deux inédits passe-partout sur le best-of In Time, sorti l’an dernier) ainsi que le départ en 1997 du membre le plus discret du groupe, le batteur Bill Berry, rouage pourtant essentiel à son fonctionnement (il était l’homme derrière les mélodies de Perfect Circle ou Everybody Hurts). Néanmoins, malgré ces quelques bémols, R.E.M. n’en restait pas moins toujours un groupe éminemment sympathique pour tout amateur de folk-rock lettré et tordu.

Aujourd’hui cependant, pour la première fois de sa carrière, R.E.M. déçoit vraiment avec Around the Sun, son 13ème opus, sur lequel le groupe de Michael Stipe, Peter Buck et Mike Mills se la joue pépère, recyclant sans conviction des recettes autrefois nettement plus savoureuses, mais aujourd’hui fades et usées jusqu’à la corde.

En effet, à l’exception de quelques moments plus convaincants (Leaving New York et son classicisme dépouillé, Final Straw et sa colère rentrée et Boy in the Well et ses guitares acoustiques nobles), qui rappelleront aux plus attentifs l’Automatic Box, sorti en 1992 (faces B et raretés enregistrées durant le pic créatif du début des 90’s), Around the Sun s’avère être une collection de chansons peu inspirées et sur lesquelles le groupe apparaît particulièrement peu concerné par sa musique.

Ainsi, Peter Buck, le guitariste et, selon l’avis de beaucoup, la véritable âme du groupe, semble curieusement absent de l’album. Ses interventions à la guitare sont transparentes, sans aucune substance. On en vient même à se demander si c’est bien lui qui joue et non pas un bon vieux requin de studio dégoté aux Bahamas, où une partie de l’album a été enregistré. Idem pour Mike Mills, dont les backing vocals sont mixés très en arrière de la voix de Michael Stipe, à notre plus grand regret. Seuls ses claviers sont mis en avant, renforçant un sentiment de clarté, mais également de fadeur du son de l’album. Quant à Michael Stipe, s’il chante plutôt bien sur ce disque, ce n’est pas être sévère que de dire qu’on l’a connu plus inspiré comme parolier.

Au final, difficile de faire la part des différentes responsabilités dans le semi-échec artistique de cet album. On pointera néanmoins du doigt la production de Pat MacCarthy, qui depuis quelques albums déjà, polit à l’extrême le son de R.E.M., pourtant déjà pas très abrasif au départ, au point de le rendre insipide.

A l’écoute de ce nouvel album de R.E.M., on pense dorénavant à ces albums que Bowie ou les Stones sortent depuis quelques années, ces albums qui, sans être vraiment honteux, n’en restent pas moins dispensables au regard du passé glorieux de leurs auteurs (mais constituent également d’excellents prétextes pour ces derniers de partir en tournée et d’activer le tiroir-caisse).

Au final, on espère se tromper, on espère qu’à l’instar d’autres albums du groupe plus longs en bouche, Around the Sun se révèlera à l’usage. On espère aussi que le prochain album du groupe, dont un tiers des chansons (très rock, selon Peter Buck) seraient déjà prêtes, nous fera oublier ce disque moyen. Mais peut-être est-il tant de passer à autre chose…Il y a tellement de bons disques en magasin ces temps-ci (au hasard, le dernier Nick Cave…). « It’s the end of the world as we know it, and I feel fine… » , comme le chantait un certain groupe de rock alternatif US en 1987.



Répondre à cet article

Nicolas Thieltgen





Il y a 20 contribution(s) au forum.

4 ans plus tard !
(1/8) 4 mai 2008, par Rama
R.E.M. : "Around the sun"
(2/8) 12 août 2006, par gilles ruopoli
> R.E.M. : "Around the sun"
(3/8) 12 juillet 2005, par Patricia
> R.E.M. : "Around the sun"
(4/8) 3 avril 2005, par Damien
> R.E.M. : "Around the sun"
(5/8) 19 décembre 2004, par dionycos
> R.E.M. : "Around the sun"
(6/8) 28 novembre 2004, par fistoule
> R.E.M. : "Around the sun"
(7/8) 3 novembre 2004, par SIM
> R.E.M. : "Around the sun"
(8/8) 2 novembre 2004, par cedlai




4 ans plus tard !

4 mai 2008, par Rama [retour au début des forums]

"Seules" deux millions de copies(des cacahuètes !)se sont vendues entre sa sortie(2004) et celle d’"Accelerate"(2008).
Peter Buck lui-même vient de te donner raison en qualifiant "Around the sun" d’ ennuyeux.

[Répondre à ce message]

R.E.M. : "Around the sun"

12 août 2006, par gilles ruopoli [retour au début des forums]

j écoute ce groupe depuis le premier album...j adore around the sun il se veut presque planant. pas mou...on peut vouloir écouter un REM plus rock .mais enfin ne sentez vous pas cette sensibilité intacte ..ce parfum nostalgique dans chaque note..qui peut encore écrire ces subtiles caresses mélodiques .chacun sa sensibilité..de toute façon ce AROUND THE SUN..ne se laisse apprécier que sur plusieures écoutes et un soir ou l on a besoin de lui..un de mes REM préférés..je suis sincére gilles ruopoli

[Répondre à ce message]

> R.E.M. : "Around the sun"

12 juillet 2005, par Patricia [retour au début des forums]

Perso aussi, j’ai été un peu déconcertée par cet album... qui ne me semblait pas décoller. Après plusieurs écoutes, certaines chansons se révélaient vraiment, mais l’ensemble restait plat. Ayant un profond respect pour REM, je ne savais que faire : ce cd n’était pas assez bon que pr l’aligner avec les autres (je ne garde chez moi que la quintessence de ce que j’aime), et en même temps le revendre était trop dur (hé, y a qd même un truc qui se passe avec cet album -puis c’est REM-, même si c’est ténu). Donc : l’ai filé à un copain, pr le garder sous la main, sans devoir l’adopter clairement. Depuis, je lui réumprunte à l’occasion, et c’est vrai qu’avec le temps, ça se passe mieux. Ce cd finira sans doute par revenir chez moi... Et dans votre estime -du moins pour certains morceaux- si vous le réécouter d’ici plusieurs mois... ? Some things take time...

[Répondre à ce message]

> R.E.M. : "Around the sun"

3 avril 2005, par Damien [retour au début des forums]

Critique de l’album un brin sévère... Sans doute aussi parce-qu’elle émane visiblement d’un amateur éclairé du groupe certainement un peu déçu.

Pour ce qui me concerne, plus j’écoute cet album, plus je l’apprécie (un peu comme pour "Up" en son temps). Le fait d’avoir pu écouter les titres en concert a sans doute favorisé cette maturation. "Final Straw" gagne a être écouté. "I wanted to be wrong" est plutôt bien écrit, dans la droite ligne de ce que Stipe sait faire. "Leaving New-York" se pose bien comme chanson phare de l’album et je me surprends même à tapper du pied pour marquer le rythme lorsqu’arrive le petit break de rap à la fin de "The Outsiders".

En revanche, je souscris totalement à la critique lorsqu’elle pointe l’étrange absence de la guitare. Finalement, on a un peu l’impression d’écouter le premier album de la carrière solo de Michael Stipe. Mais bon, voilà, moi j’adore Michael Stipe...

Bref, ce n’est certainement pas le meilleur album de REM : moins marquant dès la première écoute que "Out of Time" ou "Reveal", moins long en bouche que "Up" ou "Automatic for the people", il ne dépareille pas pour autant de manière scandaleuse lorsque je le place à côté de ses illustres prédecesseurs.

[Répondre à ce message]

    > R.E.M. : "Around the sun"

    20 juillet 2005, par DJAY [retour au début des forums]


    D’accord avec l’opinion de ce lecteur : "un brin sévère la critique !!!"

    Après tout on n’a jamais demandé aux Stones de refaire "Exile on Main Street" ou "Beggars Banquet" à chaque sortie d’album mais on reste (surtout les critiques de rock ....) très exigeant avec ceux qui nous ont habitués à pondre régulièrement un chef d’oeuvre. C’est le cas pour REM et c’est la preuve que c’est réellement un grand groupe (après ce n’est pas à Kyo que l’on vient exiger un bijou à chaque sortie !!!!). Certes le dernier REM ne vaut pas ’Green" ou "Automatic" mais l’écoute en est toujours agréable. On peut raisonnablement penser qu’il s’agit là d’un album de "transition".

    DJAY

    [Répondre à ce message]

> R.E.M. : "Around the sun"

19 décembre 2004, par dionycos [retour au début des forums]

Moi perso, je commence à en avoir marre des critiques de ce site, qui ne cesse de degommer tous ceux qui ne sortent pas un truc exeptionnel. Vous êtes trop exigeant .
Je reconnai que Ce nouvel album est loin d’etre un monument, surtout quand on voit le passé élogieux du groupe (aaah, automatic...... je t’aaaaiime). Mais soyons indulgent, REM a 20 ans, ces gars la ont deja exploré tout ce qu’ils voulaient.Alors forcément, ils nous sortent un album un peu "deja-vu", qui laisse un gout amer apres les premieres écoutes. Mais il faut lui laissé le temps de s’installé à ce "around the sun", qui, en effet, une fois adopté, parvient à nous retenir, et meme à nous faire vibrer. Il y a tout de même 2 chansons que je trouve dotées d’un truc, dotées de ce truc qui faisait qu’on adorait Automatic... ces 2 chansons sont : "Final straw" et "wonderlust". La premiere est assez brutale et grave, et nous rappel un peu le formidable "Drive" qui ouvrait Automatic. La seconde a le mérite d’etre originale je trouve, notament au niveau du chant, qui part brutalement tres haut en partant de tres bas (je parle de l’intonation de la voix).
Voila, sinon, le reste est tres sympathique, a condition de prendre le temps d’écouter cet album.
Pour finir, je dirai que désormais, il ne faut pas attendre trop de REM, sinon, on ne peut que etre déçu. Enfin je dis ça, mais moi, perso, j’adore Reveal, je le met en 2eme position apres automatic... Mais bon sang, qu’avez-vous tous contre cet album magique ? The lifting, all the way to Reno, She just wants to be, BEAT A DRUM, imitation of life, chorus and the ring, I’ll take the rain...... Que du bon, des merveilles meme, surtout beat a drum et I’ll take the rain.

[Répondre à ce message]

    > R.E.M. : "Around the sun"

    5 janvier 2005, par Nicolas Thieltgen [retour au début des forums]


    A quoi bon chroniquer des disques si c’est pour ne pas être exigeant ?

    [Répondre à ce message]

      > R.E.M. : "Around the sun"

      27 mai 2005 [retour au début des forums]


      Si tu es réellement exigeant en musique, je pense pas que mal noter cet album soit une bonne idée. j’ai souvent été exigeant envers R.E.M. , souvent déçu, mais pas longtemps. C’est connu, chacun de leur album a besoin d’un temps de maturation nécessaire pour être apprécier à sa juste valeur. Oublies pas qu’en son temps, Automatic for the People s’était fait descendre par des critiques "exigeants" comme toi. Et maintenant, tout le monde dit que c’est leur meilleur...

      Donc pour répondre à ta question, t’as entièrement raison ca sert à rien. Alors arrête tout simplement de faire des critiques et laisse les gens concernés se permettre d’être exigeant.

      [Répondre à ce message]

> R.E.M. : "Around the sun"

28 novembre 2004, par fistoule [retour au début des forums]

Je me demande si tu connais bien REM... Cet album est magique. Il faut le saisir c’est tout...

[Répondre à ce message]

    > R.E.M. : "Around the sun"

    6 décembre 2004, par Cédric Gervy [retour au début des forums]
    Soleil Noir


    Je suis fan depuis Green, et ensuite j’avais fait la chronologie inversée pour remonter jusqu’à Chronic Town, etc, chacun recelant son lot de pépites personnelles, parfois branques (The Wrong Child) et parfois évidentes (oh la la World Leader Pretend), puis vinrent les années dites "à succès" avec le très aseptisé Out of Time, le seul que je n’écoute jamais aujourd’hui (je me console bien sur certaines versions live de Half a World Away, mais le reste ne me manque pas souvent), pour arriver au fameux Diamant Noir Automatic, où rien n’est à jeter et où tout a ce goût fort en chocolat...
    Monster, j’aime énormément, en dépit, ou à cause, de tout ce qu’on en a dit de mal, et je maintiens peu ou prou que "Let me In" est la plus belle chanson de REM... "Hi-FI" me laisse une impression "mitigée, mi-raison :-), parce que pour un "E-Bow", combien de trucs pas finis comme "Binky", etc.
    Up viendra me réconcilier en plein, avec les plus belles orfèvreries depuis Automatic (At your most Beautiful, Why Not Smile, Lotus, Hope, Walk Unafraid, j’arrête là ?)

    Voilà, malheureusement, toute cette logorrhée pour vous annoncer que REM est mort après UP. Reveal est franchement gonflant, mais sauvé par Beat a Drum et au moins ce refrain lunaire, chose dont ne jouit même pas Around the Sun. J’ai beau le retourner dans tous les sens, lui faire les poches, les yeux doux, le regard fâché, rien n’en ressort.
    La fin d’un truc, j’en ai pleuré, place aux autres fans, ceux d’une nouvelle heure, et tant mieux pour REM si le groupe perdure, mais ce sera sans moi, à moins que...

    [Répondre à ce message]

      > R.E.M. : "Around the sun"

      5 juillet 2006, par Frédéric [retour au début des forums]


      Je ne comprends décidément pas ceux qui considèrent que REM n’a pas mieux fait depuis Up. Up, pour moi, c’est beaucoup trop de synthés, des sons dignes d’un carburateur Yamaha et les boites à rythme passent très mal, bref avec Up, on approche DaftPunk et Kraftwerk, berkkkkk ! Reveal gonflant et Around the sun très décevant ? Parle pour toi, mon ami : il y a un climat magique dans Reveal qui se retrouve un peu dans le dernier album. Pour moi Rem, c’est avant tout des guitares qui carillonnent, une mélancolie très deep south qui sent le sable et l’ennui des après-midi caniculaires. Réécoute Summer turns to high et Leaving NY. Peut-être y a-t-il au fond plusieurs manières d’écouter et d’aimer ce grand groupe...

      [Répondre à ce message]

> R.E.M. : "Around the sun"

3 novembre 2004, par SIM [retour au début des forums]

Rien n’est perdu pour REM... Le prochain album sera peut-être moins mou. Tu fais allusion au très bon album de Nick cave sorti il y a quelques semaines. Il est le bon exemple que rien n’est à jamais perdu, malgré son nocturama qui était pourtant un album inutile, il nous ressert un bon double album...
wait and see. (en parlant de nouvel album, le dernier woven hand est très mystique, juste pour l’info)

[Répondre à ce message]

    > R.E.M. : "Around the sun"

    8 novembre 2004 [retour au début des forums]


    C’est vrai qu’il est plutôt mou mais ça ne me dérange pas. Je ne connais que les singles de REM et ce nouvel album me plait. Il est assez mélancolique et bien plus accoustic que MONSTER.
    Ce n’est que l’avis d’un fan de rock valiumisé. Peut-être que je ne connais pas suffisamment REM pour pouvoir juger cet album à sa juste valeur.

    [Répondre à ce message]

> R.E.M. : "Around the sun"

2 novembre 2004, par cedlai [retour au début des forums]

Merci de confimer enfin mon impression.
Je croyais que l’ensemble de la presse avait décider de sacraliser cet album uniquement parce que REM défendait les "valeurs" démocrates.
Mais il faut se rendre à l’évidence : cet album est effectivement banal, loin de la classe de "Automatic" ou de "Up". Pire, malgré les écoutes, l’ennui reste. Finalement, même "Reveal" a + de titres accrocheurs. Bref, grande déception pour un tel groupe.

[Répondre à ce message]

    > R.E.M. : "Around the sun"

    3 novembre 2004, par Nicolas [retour au début des forums]


    Je pense quand même que l’unanimité de la presse sur Around the sun est plutôt un phénomène franco-belge (avec les Inrocks en fer de lance). Si on consulte la presse anglo-saxonne et la presse américaine, on constate que l’accueil de l’album a été glacial. Alors, effet "Anti-Bush" en France et en Belgique ? Why not ?

    [Répondre à ce message]