Pop-Rock.com



Simple Minds : "Our secrets are the same"
Pieds et poings liés : l’histoire d’un trésor caché

mercredi 2 février 2005, par Albin Wagener

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Prodigy : "Always outnumbered, never outgunned"
Perry Blake : "Canyon songs"
The Vines : "Winning days"
Explosions In The Sky : "All of a sudden I miss everyone"
Nick Cave & The Bad Seeds : "Abattoir blues / The Lyre of Orpheus"
Edward Sharpe & The Magnetic Zeros : "Up from below"
Daria : "Silencer"
The Datsuns : "Outta sight/outta mind"
Spock’s Beard : "Octane"
Milk : "Favorite taste"


Simple Minds, c’est ce groupe écossais injustement relégué au rang de type « ringards des années 80 » alors qu’ils restent actuellement une influence majeure dans le monde de l’électro et du rock. Formés dès la fin des années 70 sur les cendres d’un groupe punk appelé Johnny And The Self-Abusers, le combo de Glasgow a su se frayer un chemin entre électro avant-gardiste et esprit post-punk avant d’être foudroyé en plein vol par Don’t you forget about me, un tube qu’il n’avait même pas écrit.

En 2004, les Simple Minds fêtent leurs 25 ans et, à cette occasion, leur ancienne maison de disques Virgin va sortir un magnifique double DVD retraçant toute leur histoire (clips vidéos, émissions télé outre-Manche, extraits de concerts dont le mythique New gold dream entonné avec Bono de U2 à l’aube de la carrière des deux groupes) ainsi qu’un coffret anthologique comprenant 5 CD. Dans ce coffret, parmi les démos, live et autres inédits, se cache une véritable perle enregistrée en 1999 et n’ayant jamais vu le jour : l’album Our secrets are the same.

A l’époque, les Simple Minds viennent tout juste de sortir leur Néapolis en 1998, opus ignoré du grand public et méprisé de la critique, car il fait renouer la bande à Jim Kerr avec les expérimentations électroniques et les sonorités noisy qui faisaient leur succès à la fin des années 70. En tout et pour tout, la carrière internationale au sens populaire du terme des Minds aura duré dix ans : elle aura commencé en 1985 avec Don’t you forget about me et disparaîtra en 1995 avec le dernier album radiophonique du groupe, le très rock Good news from the next world. Avant 1985, les Simple Minds sont souvent encensés par la presse britannique alternative, qui taxe alors U2 de clone insipide du groupe écossais. Mais pourquoi l’album Our Secrets Are The Same est-il sorti fin 2004 en tant que partie intégrante d’un coffret au lieu de voir le jour en 2000, comme cela avait été initialement prévu ?

A l’époque, le chanteur Jim Kerr et le guitariste Charlie Burchill, seuls rescapés de la formation originale, sont en litige avec Virgin. La maison de disques va constamment repousser la sortie de l’album, d’abord en refusant l’artwork de la pochette, puis en demandant une autre production : un autre album, au final. Pourtant, Our secrets are the same est un disque ambitieux et contient même jusqu’à deux ou trois singles qui auraient permis aux Minds de retrouver le respect populaire auxquels ils avaient été habitués. Kerr et Burchill, éreintés, rompent alors le contrat avec Virgin et entament des négociations avec EMI pour que l’album puisse voir le jour en 2003. Entre-temps, les Simple Minds auront sorti en 2002 l’album Cry sur le label Eagle Records, album plus électronique, version pop de leur Empires and dance de 1980. Our secrets are the same est alors prévu pour le 30 juin 2003 précisément, mais là encore, tout sera repoussé. Il faudra attendre 2004 pour que Virgin propose au groupe de finalement sortir ce « great lost album » sur un coffret d’anthologie.

L’album est une alchimie saisissante entre des instrumentations électroniques chères au groupe dès sa formation et les envolées rock et noisy du guitariste Charlie Burchill. Jeweller to the stars est le single évident qui aurait pu achever de convaincre l’opinion publique que U2 a bel et bien volé aux Simple Minds le titre de plus grand groupe rock du monde, et des ballades comme Space ou She knows permettent aux Minds d’asseoir leur statut. Les paroles de Jim Kerr sont pertinentes comme avant : exit les litanies démago et les arrangements pompiers d’Alive and kicking. En plus de ces titres, l’album recèle de véritables trésors cachés en matière de rock progressif : Waiting at the end of the world termine dans une explosion de guitares, Death by chocolate verse dans le blues électronique et Neon cowboys est un exercice de style fort réussi entre folk-song et production minimaliste : un titre qui n’aurait pas dénoté sur un album des Notwist, par exemple. Comme l’introduction et la conclusion sont toujours très importantes sur un album, l’album perdu de Kerr et Burchill ouvre sur un flamboyant et électrique Swimming towards the sun et termine avec une sorte de berceuse de chasseur de pépites, le détendu et presque désabusé Sleeping.

La pochette adoptée par le groupe pour la sortie annoncée de l’album en juin 2003 révèle la frustration vécue par Kerr et Burchill, qui étaient livrés pieds et poings liés aux lois un peu rudes des grandes majors, qui les ont empêché de pouvoir offrir cet album à la lumière du jour. Peut-être est-ce dû partiellement au caractère bien trempé de Jim Kerr qui n’en est plus à vouloir faire des concessions... On attend prochainement les Simple Minds pour leur quinzième album studio qui devrait réellement renouer avec leurs premières sources d’inspiration - pour le plus grand bonheur des fans. Le titre provisoire est God save us from our governments et promet déjà un retour en forme.



Répondre à cet article

Albin Wagener





Il y a 14 contribution(s) au forum.

Simple Minds : "Our secrets are the same"
(1/6) 24 mars 2010, par David
Simple Minds : "Our secrets are the same"
(2/6) 19 avril 2007, par Alex
Simple Minds : "Our secrets are the same"
(3/6) 26 novembre 2006, par Shakerman
Simple Minds : "Our secrets are the same"
(4/6) 2 octobre 2005
> Simple Minds : "Our secrets are the same"
(5/6) 14 février 2005, par Fred
> Simple Minds : "Our secrets are the same"
(6/6) 6 février 2005, par Euxeb




Simple Minds : "Our secrets are the same"

24 mars 2010, par David [retour au début des forums]

25 ans et je suis un grand fan de Simple Minds !
J’ai tout leurs albums du premier LIFE IN A DAY au dernier GRAFFITI SOUL !
Et le dernier album que je me suis acheter et que je n’avais toujours pas c’est biensur OUR SECRETS ARE THE SAME que j’ai eu avec la Silver Box sur amazon !
Et il y a INXS aussi qui est de la partie mais ça c’est une autre histoire... !!!

[Répondre à ce message]

Simple Minds : "Our secrets are the same"

19 avril 2007, par Alex [retour au début des forums]

Cet album , je l’adore tout simplement, il est monstrueux, ça faisait longtemps que je n’avais pas entendu une telle merveille musicale. je trouve que les grandes major pourrisent la musique,la créativité des artistes comme les minds. Les simple minds est un groupe incontournable tout comme U2 ou depeche mode que j’adore tout autant. Simple minds est un groupe modeste qui n’a pas besoin de toute la fioriture commerciale, ce sont des bêtes de scène : 3 concerts pour moi innoubliables !!!!!!!! Mais à l’heure d’aujourdhui si vous ne vous vendez pas dans des soirées et magazines à deux balles à côté de machins comme paris hilton on vous considère comme des has been. Dommage pour les oreilles de ceux qui passent à côté de ce groupe phénoménal et tant mieux pour nous !!!!!!!!!!!! ceci dit black and white : j’adoooooooooooooooooooore !!!!!!!!!!! VIVE SIMPLE MINDS !!!!!!!!!!!!!!

[Répondre à ce message]

Simple Minds : "Our secrets are the same"

26 novembre 2006, par Shakerman [retour au début des forums]

C’est juste chiant ces comparaisons incessantes entre U2 et Simple Minds.
Ce sont deux bons groupes et voilà tout !

[Répondre à ce message]

Simple Minds : "Our secrets are the same"

2 octobre 2005 [retour au début des forums]

Cet article me met du baume au coeur. En effet, simple minds a connu quelques déboires successifs qui leur ont fait perdre l’aura et le respect. Depuis 1998, ils effectuent des aller et retours aléatoires mais sans parvenir à s’imposer à nouveau. Pourtant, même lorsqu’ils produisent "neon lights", génial album de reprises (Bowie, velvet, doors,etc..)on ne peut que s’incliner devant leur créativité. Les princes ont perdu leurs titres au dépens de U2. Quelle misère...
Je suis et reste un fan de la première heure. Et j’espère pour les kids de glasgow un juste retour sur le devant de la scène.

[Répondre à ce message]

    Simple Minds : "Our secrets are the same"

    17 mars 2006, par Jean-Christophe Prignon [retour au début des forums]


    Oui, peut être bien le meilleur album de leur carrière, magnifique tout simplement,que rajouter de plus ? on attend la suite après le très bon black and white050505

    [Répondre à ce message]

    Simple Minds : "Our secrets are the same"

    2 juin 2006, par JFKEUPON [retour au début des forums]


    En effet, quel groupe peut se targuer d’avoir fait des albums aussi avant gardistes et inspirés, tels que " Reel to real cacophony ", " Empires and dance ", et le sublime " Sons and fascination ". Ils ont réussi cette alchimie post-punk et techno ( la vrai, pas celle de boîtes de nuit ) que beaucoup d’autres groupes n’ont jamais pu faire.

    SIMPLE MINDS est un des rares chaînon transmeteur de l’ère punk à celle de la cold et new-wave. Je n’oublie pas aussi des groupes tels que l’excellent MAGAZINE.

    Et que dire d’ albums tels que " New gold dream ", monument de volupté musicale vaporeuse et athmosphérique, ainsi que l’héroïque et étourdissant " Sparkle in the rain " .

    Le dernier album mériterait un certain succès du fait du charme suranné qu’il procure.

    SIMPLE MINDS est et restera un des plus grands groupes de Rock du début des années 80 !

    [Répondre à ce message]

> Simple Minds : "Our secrets are the same"

14 février 2005, par Fred [retour au début des forums]

Un véritable petit bijou, truffé d’inédit, extrait live, un très beau livret accompagne le coffret. Pour les fans un véritable objet de collection.

PS : merci ma Valentine pour ce beau cadeau

[Répondre à ce message]

> Simple Minds : "Our secrets are the same"

6 février 2005, par Euxeb [retour au début des forums]

Mince, j’ai voulu commander le cd chez amazon.fr, il est en rupture de stock. En meme temps, ça veut dire qu’il y a encore des gens qui s’interressent a Simple Minds, c’est plutot cool :))

[Répondre à ce message]

    > Simple Minds : "Our secrets are the same"

    7 février 2005, par Albin Wagener [retour au début des forums]


    tu ne pourras pas trouver le cd tout seul, il faudra commander le "Silver Box", un coffret de cinq cd en tout. l’album n’est pas édité sous une forme ’orpheline’ traditionnelle, malheureusement : cela dit, le Silver Box vaut son pesant de cacahuètes.

    [Répondre à ce message]

      > Simple Minds : "Our secrets are the same"

      15 mai 2005, par euxeb [retour au début des forums]


      Ahhh, je crois que je vais me la commander cette Silver Box !

      [Répondre à ce message]

        > Simple Minds : "Our secrets are the same"

        28 mai 2005, par euxeb [retour au début des forums]


        Ca y est, j’ai reçu mon coffret Silver Box. Et bien je suis très content de mon achat ! Les versions demo, live ou session proposées des anciens morceaux sont très bonnes (certaines mieux que les versions disque même !). Et puis le disque inédit m’a l’air bien bon (je ne l’ai écouté qu’une fois, faut que je le ré-écoute, mais la première impression est bonne).
        Merci à Pop rock de m’avoir donné envie d’acheter ce coffret !
        Par contre, y’a un problème dans votre moteur de recherche : quand je tape simple minds ou our secrets, ça donne rien du tout ou des pages hors sujet.

        [Répondre à ce message]

    > Simple Minds : "Our secrets are the same"

    13 juin 2005 [retour au début des forums]


    A 52 ANS FOLLE A LIER DE SIMPLE MINDS. J ATTENDS AVEC IMPATIENCE LEUR PROCHAIN PASSAGE EN FRANCE. LE ZENITH 2003 EST DEJA LOIN !

    [Répondre à ce message]

      > Simple Minds : "Our secrets are the same"

      9 juillet 2005, par Ariane [retour au début des forums]


      Jim Kerr est en pleine promotion de leur prochain album Black and White. Il était à Paris hier et se trouve à Florence aujourd’hui. Il espère pouvoir se produire plus en France (en plus de Paris). Je vous rapporte texto ses paroles qui datent d’hier soir. Il vient toujours nous faire un petit coucou quand il est de passage dans le sud.

      [Répondre à ce message]

      > Simple Minds : "Our secrets are the same"

      14 septembre 2006 [retour au début des forums]


      35 ans et passioné des Simple Minds ! j’adorre

      [Répondre à ce message]