Pop-Rock.com



The Music : "Welcome to the north"
"Best English band of the century" (part. 867)

mercredi 22 septembre 2004, par Marc Lenglet

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Björk : "Medúlla"
Marilyn Manson : "The high end of low"
Bryan Ferry : "Dylanesque"
Shack : "The Corner of Miles & Gil"
Duran Duran : "Red carpet massacre"
Rose Tattoo : "Blood brothers"
Front Line Assembly : "Civilization"
The Vines : "Vision Valley"
Peter Gabriel : "Up"
The Wallflowers : "Red letter days"


Les Midlands et le nord de l’Angleterre ont toujours été la terre de prédilection de la scène rock britannique, le terreau fertile dont jaillissent périodiquement ses plus brillants représentants. Dans ce contexte, The Music, jeune formation originaire de Leeds, lance à la face du monde son deuxième album, détonante petite gâterie rock pleine de fougue et d’emportement.

Une fois n’est pas coutume, on évitera le refrain sur les groupes en The ; tout le monde sait qu’il y en a des tonnes et qu’ils se battent sauvagement entre eux pour établir qui sera le plus rock et le plus punk. The Music n’est qu’un avatar de plus de cette mode qui semble avoir subitement découvert qu’une guitare nerveuse, des riffs tranchants et des chansons instantanées resteraient définitivement des concepts indémodables.

On se rappellera du succès de leur première album signé sur un label, et de leur célèbre single The people, enthousiasmant malgré (grâce à ?) un refrain tête à claque. Avant même cela, la presse anglaise n’avait pas hésité à les considérer comme l’événement rock le plus important depuis Oasis. Il est notoire qu’il n’existe qu’une chose que cette presse sait faire plus rapidement que de porter une formation aux nues, c’est la faire retomber dans l’oubli et l’anonymat. Car qu’on se le dise : The Music ne changera pas la face du monde. Comme bien souvent de nos jours, on n’a plus guère l’impression de découvrir de nouveaux sons, de nouvelles voies, un nouveau départ. Mais il y a de quoi éprouver une sincère satisfaction à voir fleurir un peu partout de jeunes formations coléreuses et pressées d’en finir, qui semblent s’être abreuvées aux sources du rock jusqu’à l’indigestion et régurgitent sans honte un magma d’influences aussi diverses qu’intéressantes. Dans le cas qui nous occupe ici, le résultat est non seulement intéressant mais également particulièrement agréable et remuant.

On pense involontairement aux Rasmus, qui semblent avoir en commun cette impression de joie factice, ce sens inné de la mélodie catchy et ce chanteur qui tente d’offrir plus qu’il ne peut en promettre au niveau vocal. La tenue générale de The Music est heureusement plus bordélique et moins proprette que chez les Finlandais. Au fil des pistes se révèlent des influences de très haute tenue, qui vont de la puissance décapante d’un Led Zeppelin au côté un peu « sale » de bon nombre de formations alternatives américaines des années 90. On y devine également, tant dans les mélodies que dans la voix, un petit grain de folie qui n’est pas sans rappeler Jane’s Addiction. Des titres furieux (I need love, hautement dansant) cohabitent en bonne intelligence avec des compositions tristounettes (Fight the feeling) ou plus grandiloquentes (Bleed from within). Breakin’ et ses borborygmes de détraqué sont la première réminiscence sérieuse du légendaire groupe de Perry Farrell. Il y en aura bien d’autres. Dans l’ensemble, que pourrait-on reprocher de fondamental à The Music, qui se débrouille pour nous plaquer des mélodies d’une solidité à toute épreuve sur une rythmique énervée, le tout dans un beau foutoir stratégiquement chaotique ? Il y a tant de raisons de somnoler en écoutant les Hives ou les Strokes que, lorsque on tombe sur de jeunes sauvageons aussi sympathiques que The Music, il n’y a aucune raison valable de ne pas réserver un bon accueil à leurs petits cris de colère adolescents.

Après un début de carrière triomphal et mérité, The Music persiste et signe avec ce second album, riche, accrocheur et foutrement énergique. Sans rien proposer de vraiment innovant, The Music s’impose comme un des nouveaux groupes rock les plus sympathiques de ces dernières années, avec les Datsuns, les Yeah Yeah Yeahs et The Coral. Chiche que dans 10 ans, ils seront encore là, contrairement à beaucoup d’autres ?



Répondre à cet article

Marc Lenglet





Il y a 8 contribution(s) au forum.

The Music : "Welcome to the north"
(1/5) 24 août 2017
> The Music : "Welcome to the north"
(2/5) 6 octobre 2004
> The Music : "Welcome to the north"
(3/5) 30 septembre 2004
> The Music : "Welcome to the north"
(4/5) 23 septembre 2004, par nine the scientist
> The Music : "Welcome to the north"
(5/5) 23 septembre 2004




The Music : "Welcome to the north"

24 août 2017 [retour au début des forums]

A very successful album. The group has been known to the world because of this album. - HomeLife Warranty Protection

[Répondre à ce message]

> The Music : "Welcome to the north"

6 octobre 2004 [retour au début des forums]

J’aime beaucoup cet album. Ma chanson préférée même si elle ne ressemble pas au reste de l’album : Fight for the feeling.

[Répondre à ce message]

> The Music : "Welcome to the north"

30 septembre 2004 [retour au début des forums]

Contrairement au premier celui-ci ne m’a pas convaincu du tout.

[Répondre à ce message]

> The Music : "Welcome to the north"

23 septembre 2004, par nine the scientist [retour au début des forums]

je ne me suis jamais surprise a somnoler en ecoutant les strokes. En revanche, le dernier album de Air (que vous recomandiez chaudement) a bien failli me pousser dans le monde de la folie. c’est en ecoutant cet album la que prend tout le sens du mot Ennui.
En conclusion nous n’avons manifestement pas les memes preferences sonores.
PS : vous remarquerez, chers chroniqueurs, que j’ai eu la délicatesse de ne pas vous chier a la gueule parceque vous considérez les strokes comme des agents du grand ennui...

[Répondre à ce message]

    > The Music : "Welcome to the north"

    23 septembre 2004, par Marc Lenglet [retour au début des forums]


    Notez aussi que Air, à l’exception d’un ou deux titres, m’a probablement autant ennuyé que vous. Il y a plusieurs chroniqueurs sur le site et donc, par définition, plusieurs avis différents et parfois antagonistes. Une chronique n’engage donc que son auteur. Dans mon souvenir, mes collègues rédacteurs étaient par ailleurs plutôt enthousiasmés par les Strokes.

    PS : nous avons vu, nous y sommes sensibles, et nous ne vous répondons d’ailleurs pas comme à un fan de HIM...

    [Répondre à ce message]

    > The Music : "Welcome to the north"

    23 septembre 2004, par Laurent Bianchi [retour au début des forums]


    La liberté de ton est de mise ici, et ce n’est pas parce qu’un chroniqueur émet un jugement sur un artiste (en l’occurence les Strokes, dont j’ai d’ailleurs fait la chronique -élogieuse-) que tous les autres chroniqueurs ont le même avis. Il en va de même pour le dernier Prodigy.

    [Répondre à ce message]

> The Music : "Welcome to the north"

23 septembre 2004 [retour au début des forums]

Tu es sur que nous avons ecouté le meme album ????

[Répondre à ce message]