Pop-Rock.com


Bruxelles, Forest National, 31octobre 2003
Dave Gahan
Paper Monsters Live !

lundi 3 novembre 2003, par Jérôme Delvaux

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Radiohead
Dead Man Ray + Interpol
Within Temptation
Temple of Sound
Souvenirs du Beach Rock 2002
The Chinese Stars
Echo & The Bunnymen
Interpol
Laibach
Radio 4


Dave Gahan était en terrain connu à Forest National, une salle où il a déjà joué à sept reprises dans le passé avec Depeche Mode. Le public belge lui avait réservé un tel accueil lors de son récent passage en solo au festival de Werchter qu’il ne pouvait achever la troisième manche du Paper Monsters Tour sans ajouter une date à Bruxelles. Comme d’habitude nous n’avons pas été déçus.

J’assiste à ce concert avec Xavier, le webmaster du site depechemode.be, sa compagne et mon épouse. Comme quatre vieux fans blasés, nous décidons de prendre place parmi les rangées de fauteuils. Quelques minutes plus tard, rien à faire, Véronique et moi courons déjà vers la fosse ! Impossible en effet de rester en place dès les premières notes de Dirty sticky floor qui ouvre le show. Les morceaux s’enchaînent : Hidden houses suivi de Black and blue again mais, une bonne partie du public semble dubitatif. Pas mal d’amateurs de Depeche Mode ont fait le déplacement en espérant entendre les succès du groupe et n’ont pas pris la peine d’apprécier l’album solo du héros de la soirée. Ils se réveillent avec A question of time, première plongée dans le répertoire de Martin Gore. Les musiciens qui entourent Dave donnent aux morceaux de DM un côté plus rock. Davantage encore que la guitare de Knox Chandler, c’est la basse de Martyn Lenoble qui fait la différence (Depeche Mode n’a en effet jamais employé de bassiste).

Le Dave Gahan Band poursuit en alternant les extraits de "Paper Monsters" avec des compositions signées Gore (dix au total). Il s’agit là d’un bel hommage de Gahan à son songwriter diront certain mais, au vu de l’étroitesse de son répertoire personnel, a-t-il vraiment le choix ? Le public s’emballe complètement dès les premières notes de classiques comme Walking in my shoes ou Personal Jesus et retombe quelque peu pour les nouvelles chansons. On imagine toute la frustration du chanteur qui voit son public s’enflammer pour les textes d’un autre et afficher une certaine indifférence à ses propres œuvres (à l’exception du single I need you). Malgré cela, il complimente à plusieurs reprises l’audience et, suite au semi échec de sa tournée aux Etats-Unis, semble heureux de retrouver un public dans l’ensemble assez motivé.

Après un premier rappel qui se termine par I feel you et Never let me down again, le groupe disparaît en coulisses. Il revient quelques instants plus tard dans une configuration acoustique et met une ambiance du tonnerre avec des versions retravaillées de Dream on et Policy of truth. Le final, un mix Enjoy the silence / Just can’t get enough, met tout le monde d’accord ! Les 4.500 fans présents n’en finissent plus de chanter et pourtant les lumières se rallument déjà, après 1h50 d’un show sans faille. We see you next time ! nous assure Dave. Si on ne doute pas un seul instant qu’il dise vrai, tout le monde se demande encore s’il sera seul ou accompagné de Depeche Mode. Un des meilleurs frontmen au monde peut-il raisonnablement se passer du plus grand auteur compositeur pop des 25 dernières années ? Pour nous la réponse est non.

Les musiciens qui accompagnent Dave Gahan sur scène :

- Knox Chandler : cet ancien guitariste de Siouxsie & The Banshees a composé toute la musique de "Paper monsters" (dont Dave ne signe que les paroles et les mélodies vocales). Multi-instrumentiste de talent, il joue du clavier ainsi que toutes les parties de guitare et de basse de l’album. Il avait déjà collaboré avec Depeche Mode sur "Exciter", en 2001, en tant que violoncelliste. R.E.M. et Tricky sont également du nombre des groupes pour qui il a travaillé.

- Victor Endrizzo : ce batteur new-yorkais est un musicien de session très apprécié (il a joué pour Beck, The Vines et Daniel Lanois). Ami intime de Dave depuis de nombreuses années, il avait déjà fait office de batteur pour Depeche Mode, sur plusieurs titres de l’album "Ultra", en 1997, sur invitation de Dave.

- Martyn Lenoble : bassiste et contrebassiste hollandais s’étant mis en évidence avec le groupe Porno For Pyros, avant de rejoindre les sulfureux Jane’s Addiction dont Dave a toujours été un grand fan. Comme lui, Martyn a connu l’héroïne et la descente aux enfers, avant de s’en sortir indemne. Une rumeur prétend qu’il aurait refusé une proposition de rejoindre Metallica...

- Vincent Jones : ingénieur du son et producteur de renom, il accompagne Dave comme claviériste, ce qu’il a déjà fait pour des artistes aussi divers que Bryan Adams, Monster Magnet et Pink.

A noter la présence sur le bas-côté de la scène du célèbre photographe hollandais Anton Corbijn, au sujet duquel je consacrerai bientôt un article.



Répondre à cet article

Jérôme Delvaux





Il y a 8 contribution(s) au forum.

Dave Gahan
(1/6) 3 février 2017
> Dave Gahan
(2/6) 15 juin 2004
> Dave Gahan
(3/6) 15 novembre 2003, par Cosma
> Dave Gahan
(4/6) 4 novembre 2003, par vince
> Dave Gahan
(5/6) 3 novembre 2003, par nexus6
> Dave Gahan
(6/6) 3 novembre 2003, par thierry




Dave Gahan

3 février 2017 [retour au début des forums]

It was the best concert they have ever made throughout their music career. - Paradise Home Improvement Charlotte

[Répondre à ce message]

> Dave Gahan

15 juin 2004 [retour au début des forums]

J’ai vu ce concert au Zénith de Paris (étant parisien, rien d’étonnant sur ce point…). Les morceaux live de « Paper Monsters » sont tous très bien tournés et, comme il a été dit précédemment, tous dotés d’une dimension nettement plus rock que sur l’album.

Grand fan de DM devant l’éternel je trouve que l’on peut néanmoins émettre une critique quant au comportement du Dave sur scène ainsi qu’à l’encontre du public lui même. En effet Gahan sur la quasi-intégralité des morceaux de Depeche Mode se laisse un peu trop facilement tenter par la technique qu’il maîtrise bien du « tendu de micro ». En gros il vous laisse chanter à sa place. Tout le monde connaissant les paroles par on a très vite l’impression de se retrouver sous sa douche avec des milliers de personnes… Alors évidemment c’est une consécration pour l’artiste et évidement ça fait plaisir au public. Le seul souci c’est qu’on sent bien que la majorité du public est venu pour entendre du DM et que seules les titres de Gore sont repris à pleins poumons par les quadragénaires de la fosse et on ne peut s’empêcher d’avoir un léger pincement pour au cœur pour Gahan qui nous a pourtant fignolé un sacré bon album.

[Répondre à ce message]

> Dave Gahan

15 novembre 2003, par Cosma [retour au début des forums]

Gahan est excellent et peut tout à fait se passer de Martin.
Pour moi, le concert était grandiose et Dave parvient toujours à captiver son public.
A dire vrai, j’espère tout de même qu’il rejoindra son groupe réel, pour moi, le meilleur au monde:DEPECHE MODE.

[Répondre à ce message]

    > Dave Gahan

    1er mars 2004, par Gotgollot [retour au début des forums]


    Pour moi, le concert à Bxls était très chouette, il est vrai qu’il y avait un peu moins d’ambiance sur les chansons de Dave si l’on oublie "dirty sticky floor", "bottle living" et quelques autres encore. Mais je pense qu’il nous faut du temps pour s’adapter au style propre de Dave qui peut s’en sortir sans Martin, et non pas l’inverse. Martin qui ne se fait toujours pas a la scene n’a effectué que 5 concerts, c’est très peu ! Moi j’aspire le retour de DM mais Dave me contente très bien seul aussi.

    [Répondre à ce message]

> Dave Gahan

4 novembre 2003, par vince [retour au début des forums]

Il peut se passer de Martin mais il n’aura jamais son style d’écriture.

En ce qui concerne le concert, l’ambiance retombait un peu lors de certaines chansons de Dave mais il faut reconnaître qu’elles sont plus calmes.

[Répondre à ce message]

> Dave Gahan

3 novembre 2003, par nexus6 [retour au début des forums]

Non.
Il peut très bien se passer de MArtin.

[Répondre à ce message]

> Dave Gahan

3 novembre 2003, par thierry [retour au début des forums]

D’accord dans l’ensemble ,ceci dit l’accueil sur :-dirty sticky floors
-a little piece
-bottle living
-black and blue again

était plutôt très enthousiaste j’ai trouvé..

[Répondre à ce message]