Pop-Rock.com


Bruxelles, Ancienne Belgique, 3 décembre 2003
Echo & The Bunnymen
25th Anniversary Tour !

lundi 8 décembre 2003, par Jérôme Delvaux

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Within Temptation
Dave Gahan
The Chinese Stars
Ministry
Indochine au X Festival
Laibach
Dead Man Ray + Interpol
Temple of Sound
Louisa John-Krol + GOR
Radiohead


Ce n’est pas leur faire insulte que de dire qu’ils ne jouissent pas de la même popularité que U2, The Cure ou Simple Minds, leurs principaux rivaux du début des années 80. Ils n’en demeurent pas moins un des groupes les plus influents des 25 dernières années, et une vraie sensation en live. Suffisamment en tout cas pour faire de ce nouveau passage par Bruxelles un vrai must. Malheur aux absents !

Pourtant, disons le tout de suite, l’Ancienne Belgique n’est pas sold-out pour la venue des chauds lapins de Liverpool. Il faut dire qu’il y a quelques mois d’ici, ils se produisaient au Rock Zottegem, sur la même affiche qu’Iggy Pop, et pour 11 euros seulement (au lieu des 20 demandés cette fois-ci)... Plus tard dans l’année, Ian McCulloch, était à nouveau en Belgique, au Botanique, puis à Lokeren, dans le cadre de sa tournée solo. L’accueil fut chaque fois tel que Mac et Will (les deux derniers membres du line-up original) ne pouvaient envisager une tournée anniversaire sans passer à nouveau par chez nous.

L’émotion et la nostalgie sont au rendez-vous, d’autant que le groupe présente une set list en forme de best of. Il est principalement question des cinq premiers albums, sortis entre 1980 et 1987 (qui font aujourd’hui l’objet d’une réédition) et aucun extrait du dernier opus ne sera joué.

McCulloch est à la hauteur de sa réputation. Il ne juge pas utile d’enlever sa veste, ni même ses lunettes de soleil, boit de la bière entre chaque morceau, fume clope sur clope et ne parle jamais au public. Sa voix magnifique ne nous fait toutefois pas regretter le déplacement. « Bono ne m’arrive pas à la cheville », dit-il souvent en interview... En l’écoutant chanter The Killing Moon (« la plus belle chanson jamais écrite », toujours selon lui), ou Ocean rain on ne peut pas lui donner tort.

A l’extrême gauche de la scène, Will Sergeant semble lui aussi dans son monde. Son visage caché par de longues mèches de cheveux, le prodigieux guitariste est plus concentré que jamais. Rien ne semble pouvoir le distraire de son instrument, dont le jeu précis et léché reste l’indéfectible marque de fabrique du son Bunnymen.

Un nouveau guitariste rythmique, excellent bien qu’ayant l’air complètement saoul ou drogué, un claviériste discret, un batteur très inspiré et le bassiste Peter Wilkinson les accompagnent. Ce dernier, qui s’est vu qualifié récemment par Mac de « bien meilleur que Les Pattinson », son prédécesseur, confirme qu’il est bien plus qu’un membre de passage.

Morceau après morceau, ils font mouche. Les fans, presque tous trentenaires, s’emballent pour des singles comme Back of love, The cutter ou l’excellent Bring on the dancing horses. Ils s’amusent bien, parfois au détriment de Mac. Pendant Rust, il shotte dans sa cigarette encore brûlante qui lui arrive à hauteur des cheveux et manque de les enflammer. Il s’arrête de chanter quelques instants et se frotte énergiquement le crâne, tandis que le groupe continue de jouer. Il reprend ensuite, visiblement gêné, devant un public hilare.

Les rires cèdent la place à la liesse, au moment de l’interprétation de Lips like sugar (dont Coldplay a fait une reprise) ou All my colours. Arrive ensuite le pic d’intensité du concert, avec un Nothing lasts forever combiné au fantastique Walk on the wild side de Lou Reed. Et là c’est la folie ! On se dit que les absents ont toujours tort, que ce concert valait bien 20 euros et que U2 est effectivement un groupe de merde... Cette impression demeure jusqu’à l’ultime note du concert, qui se termine par un Ocean rain poignant. Que voilà un 25ème anniversaire fêté dignement !



Répondre à cet article

Jérôme Delvaux





Il y a 12 contribution(s) au forum.

Echo & The Bunnymen
(1/4) 3 février 2017
Echo & The Bunnymen
(2/4) 19 décembre 2005, par Brieuc
> Echo & The Bunnymen
(3/4) 24 janvier 2004, par Sottoth
> Echo & The Bunnymen
(4/4) 8 décembre 2003, par Bono Ze Edge




Echo & The Bunnymen

3 février 2017 [retour au début des forums]

With great music and performance, it was fun watching this group on their live concert. - Paradise Home Improvement Charlotte

[Répondre à ce message]

Echo & The Bunnymen

19 décembre 2005, par Brieuc [retour au début des forums]

Une nouvelle fois, pop-rock.com joue dans la critique primaire en insultant des groupes comme U2. Pitoyable s’il en est, lacher de tels arguments me font rire, les complexés de la musique vont tout droit rejoindre les idées de salle gosse de MANOEUVRE : idiote, stupide et sans argumentation. On parlera de ce site comme on parlera de rock & folk, une bande de branleurs qui pensent que ce qu’ils aiment et ce qu’ils détestent est écouté de tous. Laissez-moi rire encore pop-rock.com. Vous êtes hilarent !!!

[Répondre à ce message]

> Echo & The Bunnymen

24 janvier 2004, par Sottoth [retour au début des forums]

Bon je ne vais pas vous parler de U2, ça n’est pas le but de l’article.

J’ai 40 ans et j’écoute les bunnymen depuis le début. Je les ai vu pas mal de fois en concert et j’ai une trentaine de cd (en comptant les pirates et l’album d’Electrafiction).

Mon avis pourrait donc paraitre subjectif. Mais voilà ce concert à l’AB était de loin le plus mauvais des Bunnymen depuis 5 ou 6 ans. Le Mac n’avait pas trop de voix et il s’en est bien vite rendu compte en ne poussant pas trop sur les aigus. Les contacts ? En temps normal il blague entre chaque morceau, ici silence presque total.
La guitare de Will beaucoup trop forte au point d’etouffer les autres instruments.
Même si c’était un concert anniversaire on a surtout vu un concert de fin de tournée par un groupe content d’en avoir fini.
Quoi qu’il en soit, je retournerai les voir dès qu’ils reviendront.

[Répondre à ce message]

    > Echo & The Bunnymen

    2 avril 2004 [retour au début des forums]


    Veut tu partager le project "Electrafiction" des membres de Echo & The Bunnymen avec moi ?
    Si tu connais Soulseek(P2P) tu peu y partager.
    Mon user est "4get".

    Je t’y attendrais
    Merci beaucoup

    [Répondre à ce message]

> Echo & The Bunnymen

8 décembre 2003, par Bono Ze Edge [retour au début des forums]

Faudrait arrêter de critiquer U2 pour le simple plaisir de provoquer. ça n’a aucun intérêt.
On peut faire passer sa passion pour un groupe sans en critiquer d’autres. Ce n’est pas très productif comme démarche.

[Répondre à ce message]

    > Echo & The Bunnymen

    8 décembre 2003, par Jérôme  [retour au début des forums]


    Ian McCulloch a pour habitude de critiquer U2, et Bono en particulier. N’est-ce pas son droit le plus strict ? C’est aussi le mien...

    Les deux groupes ont longtemps été en compétition et l’histoire retiendra que c’est les Irlandais qui ont remporté la bataille (du moins en popularité). N’est-ce pas injuste au vu du fait que les Bunnymen les surpassent dans de très nombreux domaines, à commencer par l’intégrité ?

    [Répondre à ce message]

      > Echo & The Bunnymen

      23 décembre 2003, par bono ze edge [retour au début des forums]


      Echo & the Bunnymen est un bon groupe, là n’est pas la question. Et si c’est U2 qui restera dans l’histoire je crois que c’est vraiment de la mauvaise foi que de dire que c’est à cause de leur popularité, car tu sous-entend par là qu’ils auraient été mieux traités ou autre par les médias, un peu comme s’ils étaient un produit type starac.

      Bono est très critiqué notamment pour ses prises de position (et j’imagine que c’est ton point sur l’intégrité) dans des domaines qui ne le regardent soi-disant pas (le sida, les mines...). Je trouve ça plutôt bien de mettre sa popularité à conbtributiuon de la sorte, même si c’est de manière intéressée.

      Pour revenir à nos moutons niveau musique, je trouve que U2 a plus démontré l’étendue de ses talents (notamment avec leurs albums des années quatrevingt-dix), plutôt avant-gardistes.

      Bono a joué de sa voix dans plusieurs registres et styles différents. The edge est un guitariste hors pair. Sans parler du bassiste et du batteur. Leurs concerts sont excellents.

      [Répondre à ce message]

        > Echo & The Bunnymen

        20 décembre 2004, par Pedro [retour au début des forums]


        Je ne vais pas rentrer dans la polémique bunnymen vs U2, mais juste pour dire que je me souviendrais toujours de ce morceau énorme qu’est "Over The Wall". Rien que pour ce morceau ce groupe est incontournable.
        Ils l’avaient joué au grand rex (paris) en 87.. et à l’époque pour moi ils étaient déjà sur leur fin.. Maintenant ils n’apportent plus rien, pete de freitas à la batterie est définitivement disparu, Ian et will sergent font tourner doucement la boutique. C’était une époque, maintenant c’est définitivement fini, ils n’apportent plus rien de la sorte.

        [Répondre à ce message]

          > Echo & The Bunnymen

          22 janvier 2005 [retour au début des forums]


          vous etes nules les mecs
          les plus grands sont les simple
          minds ils ont tou invente en 25 ans de carriere
          rien que new gold dream et sparkle in the rain c’est 100 foismieux que tout le reste
          allez vous coucher les bunnimen

          [Répondre à ce message]

            > Echo & The Bunnymen

            2 février 2006, par super red [retour au début des forums]


            les meilleurs c Echo imbecile !!largement le meilleur groupe du monde devant u commercial et les autres......

            [Répondre à ce message]

              > Echo & The Bunnymen

              24 février 2006, par Mehdi [retour au début des forums]


              Pour des personnes qui disent aimer la musique de E A B, U2, Simples Minds et autres ....."vos beaux discours y’en a plein le dos" dirait Renaud ( vous le connaissez ?). Bref je ne fais pas mieux que les autres mais a chacun de savourer sa propre musique par exemple je suis fan de S Minds (a Lyon en Mars) et pour moi rien nde remplace Someone Somewhere in Summertime...alors que le choix est différent pour d’autre.... que dire New Years day...............Lips Like sugar........Siamese Twins...

              Restons avant tout amoureux de leur actions..
              mehdi

              [Répondre à ce message]

                > Echo & The Bunnymen

                24 avril 2007 [retour au début des forums]


                Se référer à Renaud qui se la joue pseudo-rebelle à saint-trop’ avec sa blondasse pour critiquer les autres internautes, c’est vraiment toucher le fond. Oui, les bunnymen sont (étaient ?) un grand groupe, pour moi ils jouaient en première division avec les smiths et new order. U2 et simple minds, sans être des mauvais, c’était plus la seconde division ce qui vu le niveau de la musique anglaise à cette époque était loin du déshonneur (c’est toujours mieux que notre lamentable paysage musical français avec cette connasse de Renaud).

                [Répondre à ce message]