Pop-Rock.com



Le Flop 5 de 2004
par Marc Lenglet

mercredi 22 décembre 2004

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Le Flop 5 de 2005
Le Flop 5 de 2005
Le Flop 5 de 2003


1. Gene Simmons - Asshole

Gene Simmons. Grande gueule de Kiss. Démon de Kiss. Directeur marketing de Kiss. Comptable, banquier, directeur des relations publiques de Kiss. Homme à tout faire de Kiss. Il paraît même qu’il fait de la musique. Il n’a aucun talent de composition, mais il a beaucoup d’argent. Alors, il achète morceaux livrés clés sur porte, droits d’adaptations, musiciens, collaborations en tout genre. Mais il achète très mal. Ca doit coûter fort cher et c’est aussi mauvais que quand il prend la plume lui-même. Paul, Ace, vous savez me dénicher quelqu’un pour lui gérer ses biens ?

2. Good Charlotte - The chronicles of life & death

A l’heure où la plupart des groupes pour ados punkisants ont décidé de prendre le taureau par les cornes, et de se lancer dans des projets ambitieux (le plus souvent avec un succès estimable, comme les Blink 182 ou Green Day), les Good Charlotte ont plongé à leur tour dans la mêlée. Las, derrière tout cela, il y a un concept, des arrangements classiques, l’une ou l’autre pièce relativement originale, mais surtout, il n’y a globalement aucune force de composition, aucun trait d’imagination (j’allais dire de génie, mais faut pas pousser bobonne dans les orties), bref rien qui donne envie de prendre les frérots Madden au sérieux. On mettra ça sur le compte de la jeunesse et on leur souhaitera le meilleur pour l’avenir. Dans l’intérêt de la lisibilité des forums de Pop-Rock.com.

3. Manic Street Preachers - Lifeblood

Rien. Il n’y a rien à dire sur l’album des prêcheurs maniaques. Fade, uniforme, mou, sans âme et sans goût. On dirait un groupe qui débute, fait ses premières gammes à l’aveuglette et se demande ce qu’il faut bien faire pour trouver le filon qui marche. Le problème reste que les Manic Street Preachers n’en sont pas à leur coup d’essai et ont prouvé par le passé qu’ils étaient capables de très bonnes choses, et pas de cette pop sous cellophane Vous dégelez, vous assaisonnez comme vous pouvez, mais ça ne reste quand même pas très gouleyant.

4. Courtney Love - America’s sweetheart

Pas qu’on la méprise, la mère Love... enfin si, un peu tout de même. Parce que hurler qu’on est une incomprise, voire même parfois une très grande dame, entretenir l’attention et l’attente à grands renforts de rebondissements juridiques et de délinquance ménopausée, et ne pas savoir faire mieux que cette gentille petite bouse neo-grunge, cela témoigne, au choix, d’une incompétence terrible ou d’un culot phénoménal. Mais pas de beaucoup de respect vis à vis des acheteurs potentiels.

5. The Divine Comedy - Absent friends

La pop symphonique est un style particulièrement casse-gueule. Neil Hannon, perfectionniste jusqu’au bout des ongles, a ici composé des chansons raffinées, scintillantes, chargées en orchestrations un peu désuètes. En toute objectivité, du boulot très professionnel et réfléchi. Mais en dehors de l’un ou l’autre morceau sympathique et d’une ironie douce-amère plutôt plaisante... qu’est-ce qu’on s’emmerde !



Répondre à cet article





Il y a 20 contribution(s) au forum.

> Le Flop 5 de 2004
(1/6) 17 mai 2005, par Olivier DAHON
> Le Flop 5 de 2004
(2/6) 18 mars 2005, par SeQuOsmiK
> Le Flop 5 de l’année 2004
(3/6) 24 décembre 2004, par antoni
> Le Flop 5 de l’année 2004
(4/6) 23 décembre 2004, par Julien
> Le Flop 5 de l’année 2004
(5/6) 22 décembre 2004, par SIM
> Le Flop 5 de l’année 2004
(6/6) 22 décembre 2004, par antoni




> Le Flop 5 de 2004

17 mai 2005, par Olivier DAHON [retour au début des forums]

Vous n’avez rien compris et vous ne comprendrez jamais rien.

Le dernier Manic Street Preachers a des morceaux grandioses, un sens mélodique rare...

Voilà moi ce que j’en pense.

PS pour ce qui vous arrive à propos de Dour c’est bien fait pour vous : qui sème le vent récolte...rien du tout.

Si vous voulez voir Bloc Party ils sont à Werchter et d’ailleurs ils sont déjà oubliés, remplacés par un nouveau groupe anglais qui va faire phénomène (Kaiser Chiefs ?), qui sera lui même remplacé par on ne sait pas qui etc.

D’ailleurs je crois bien que vous encenserez le dernier White Stripes comme tout le monde.

[Répondre à ce message]

> Le Flop 5 de 2004

18 mars 2005, par SeQuOsmiK [retour au début des forums]

L’oeuvre intégrale de Gene Simmons est un flop, n’est-ce pas ?
Courtney était là où on l’attendait et en retard, et moins belle malgré l’argent dépensé...
Good Charlotte, un frisbee ?

[Répondre à ce message]

> Le Flop 5 de l’année 2004

24 décembre 2004, par antoni [retour au début des forums]

On ne sauve que "Come home Billy Bird" (soit la chanson la plus pop et la plus conventionnelle de l’alum). Très bien, alors oublions "Leaving today" et sa "quête" brélienne, "Our mutual friend" et son classicisme déroutant, "The happy Goth" et le rock’n’roll (si, si, écoutez bien), "Absent friends" casanovesque...
bon j’arrête là, on dirait (presque) une critique de pop-rock.

[Répondre à ce message]

> Le Flop 5 de l’année 2004

23 décembre 2004, par Julien [retour au début des forums]

Et Prodigy alors ? D’après votre critique le dernier album était à la fois une vraie daube et une énorme déception.

[Répondre à ce message]

> Le Flop 5 de l’année 2004

22 décembre 2004, par SIM [retour au début des forums]

Pas grave... MARC LENGLET est un provocateur, si je me souviens bien, il avait foutu Radiohead dans le flop 2003. sacré Marc ! ;-)
mais c’est vrai, déjà que je trouve nul un vrai top 10 alors un flop, n’en parlons pas. C’est vraiment pour le fun...

[Répondre à ce message]

    > Le Flop 5 de l’année 2004

    22 décembre 2004, par Marc Lenglet [retour au début des forums]


    Ben oui...tout à fait que c’est pour le fun.

    Blague à part, le flop ne comprend pas exclusivement les plus mauvais albums de l’année (qu’est ce qu’un album "mauvais" ou "bon" dans l’absolu d’ailleurs ?), mais aussi les plus décevants, ceux qui n’ont pas comblé mes attentes. J’avais d’ailleurs failli y mettre aussi Velvet Revolver.

    Ceci pouvant expliquer la place de Radiohead dans celui de l’année passée, surtout après Kid A et Amnesiac. Tout de même amusant qu’on y voit systématiquement de la provocation, et pas tout bêtement une antipathie profonde pour cet album. A moins qu’il ne s’agisse du "musicalement correct", ce qu’il est très mal vu de ne pas apprécier ?

    [Répondre à ce message]

      > Le Flop 5 de l’année 2004

      22 décembre 2004, par joanny [retour au début des forums]


      En même temps, pour attendre un disque valable de la part de Good Charlotte ou Gene Simmons il faut vraiment croire au Père Noel.

      [Répondre à ce message]

        > Le Flop 5 de l’année 2004

        22 décembre 2004 [retour au début des forums]


        Si tu veux encore quelque chose comme du Radiohead dans un flop, faut le dire !! °_°

        [Répondre à ce message]

        > Le Flop 5 de l’année 2004

        22 décembre 2004, par Marc Lenglet [retour au début des forums]


        Relisez le message : les mauvais ET les déceptions.

        [Répondre à ce message]

        > Le Flop 5 de l’année 2004

        4 septembre 2005 [retour au début des forums]


        j’hallucine c’est quoi votre délire pour qui vous vous prennez franchement, faut pas non plus oublier ce qu’a apporter Gene Simmons à la musique ; Cet album même si il n’est pas le Magnifique reste correct et possède de bons morceaux comme "now that you’re gone". Déjà rien que le nom de votre site est bidon Pop-rock les deux sont incohérents sauf pour ceux qui ne connaissent rien à la musique ou sont encore d’autres artistes ratés mélangeant Rap et country.com. Faites votre album pour que derière des petits con se permettent d’en faire un top flop ridicule.

        [Répondre à ce message]

> Le Flop 5 de l’année 2004

22 décembre 2004, par antoni [retour au début des forums]

déjà pas fan de l’idée d’un flop 5 de l’année, mais alors y retrouver Divine Comedy, c’est carrément indécent.

[Répondre à ce message]