Pop-Rock.com



Le top 10 de l’année de Clarisse de Saint-Ange

dimanche 30 décembre 2007

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Le top 5 de l’année de Geoffroy Bodart
Le top 5 de l’année de Jérôme Delvaux
Le top 5 de l’année de Jérôme Prévost
Le bilan 2007 de Marc Lenglet


En raison de la qualité des productions musicales cette année, j’ai demandé à mon rédac’chef la permission de ne pas me cantonner simplement à cinq pauvres petites places pour lâcher mon grain de sel sur ce qui, selon mon humble avis, s’est fait de mieux en 2007 dans le microcosme de la pop et du rock.

1. Fields - Everything last winter

On n’a malheureusement pas assez parlé de ce groupe britannique aux capacités dantesques. Des refrains accrocheurs, des morceaux qui font mouche sans jamais trop en faire, un rock énergique, une pop dynamique et surtout un duo vocal absolument fabuleux. C’est certain, Nick Peill et Thorunn Antonia ne sont pas étrangers au succès de cette toute première galette et de ses morceaux percutants et faciles à écouter. C’est un exercice de style maîtrisé avec tant de finesse et de légèreté que cet album, parfait de bout en bout, ne pouvait que se retrouver en première position de mon top.

2. Jon Auer - Songs from the year of our demise

Un album qui est loin d’être court du haut de ses trois demi-douzaines de titres, mais qui passe pourtant comme une lettre à la poste. Le songwriter de génie qu’est Jon Auer, échappé des Posies, livre un album humble et intimiste, parfait pour l’hiver, en se révélant comme l’un des nouveaux talents à surveiller dans le folk nord-américain de cette prochaine décennie. Une fois encore, l’album n’a pas forcément eu le succès qu’il méritait, mais je suis prête à parier que ce personnage parviendra à conquérir son monde au fur et à mesure de sa progression. Perso, j’ai été conquise dès les premières notes de cet opus.

3. De/Vision - Noob

Passer à côté de ce nouvel album du duo teuton, à mon sens, c’est passer à côté de la seule production électro qui ait pu être valable cette année, au sens "pop" du terme (si on omet Von Südenfeld, dans une catégorie bien plus barje). Steffen Keth et Thomas Adam ont enfin réussi à sortir la tête hors de l’eau en s’alliant avec Schumann & Bach pour cet album excellent, taillé sur mesure pour les dancefloors et les rêveurs mélancoliques. On laisse tomber les poncifs sombres de l’électro-wave pour se diriger vers une pop optimiste et recherchée. Trop rare pour être oublié de sitôt.

4. Naked Lunch - This atom heart of ours

On quitte l’Allemagne et on traverse les Alpes pour se retrouver en Autriche (décidément, il est international, mon top) avec les trois artisans de Naked Lunch pour un album tout simplement beau, qui sent bon le retour aux sources et la sérénité aérienne. Des chansons fraîches et simples, un goût prononcé pour les petits plaisirs de l’existence, et un versant musical à la fois inventif et dénué de toutes fioritures inutiles. La folk-pop authentique et un brin électro de ce triumvirat de troubadours fait de This atom heart of ours un album atemporel.

5. The National - Boxer

A la fois plus ambitieux et plus austère encore qu’Alligator, Boxer permet enfin de percevoir l’éclosion phénoménale du talent incontesté de ce groupe trop souvent méprisé au profit d’une scène plus visible, mais aussi plus putassière. Probablement un des seuls groupes à tirer son épingle du jeu actuellement et dont la carrière s’annonce radieuse, The National nous sert un austère couvert avec ce disque monacal et jouissif. Alternant rock acerbe et mélancolie luisante, Boxer est sans doute l’album de rock sombre le plus complet et le plus abouti de cette année.

6. Low - Drums and guns

Si j’apprécie beaucoup le légendaire trio américain, je n’aurais jamais pensé pouvoir mettre un jour un de leurs albums dans un top quelconque. Les albums étaient toujours agréables et intéressants, mais il leur manquait souvent un je-ne-sais-quoi de plus... je sais pas. De plus, tout simplement. Mais voilà ce je-ne-sais-quoi magique et avant-gardiste qui pointe le bout de son nez et fait franchir un nouveau pallier musical au groupe. Absolument rien à jeter, une atmosphère toute particulière qui s’installe calmement au long des morceaux, et des expérimentations fines et pertinentes qui confèrent aux titres une ambiance de recueillement. Lumineux et glacé.

7. Recoil - subHuman

Le nouvel Alan Wilder est à la hauteur de toutes les espérances et parvient à mélanger expérimentations trip-hop, musiques sudistes et blues sombre dans un tourbillon qui rappelle très fortement le chaos de Kathrina à la Nouvelle-Orléans. Il faut dire que la présence vocale de Joe Richardson y est beaucoup dans le mysticisme de ce disque qui ne s’appréhende pas en une seule écoute, mais nécessite plusieurs approches. Une véritable bande-son pour vos idées noires, un disque poisseux que les amateurs du genre ne délaisseront pas.

8. Blonde Redhead - 23

Décidément, les gloires indie des années 90 sont à l’honneur cette année. C’est au tour de Blonde Redhead de nous fournir enfin un album excellent de bout en bout (et pas seulement par moments, comme ils savaient si bien le faire), qui s’ouvre sur la magistrale chanson éponyme et emporte l’auditrice subjuguée que je suis dans un univers féérique, haut en couleurs et en idées nouvelles. Evidemment, cette pop éthérée est très éloignée du rock abrasif de leurs débuts, mais on ne pourra pas les blâmer d’oser changer de style au fur et à mesure de leur évolution musicale.

9. Piano Magic - Part monster

Si vous cherchez le pendant ténébreux du premier album de Fields, le nouveau Piano Magic fera très bien l’affaire : la pop froide et maladive de ce groupe atypique atteint ici des sommets parfois plus conventionnels, tout en donnant une dimension plus transcendentale à un groupe qui avait souvent pour habitude de verser dans un rock opaque et difficile d’accès. Le disque est bien loin d’être chaleureux mais présente des morceaux foutrement bien ficelés, fournis ras-la-gueule de tout ce qu’il faut pour mettre en place une ambiance mélancolique, le tout sur des rythmes pourtant bien rock.

10. Kings Of Leon - Because of the times

La petite famille de Nashville ferme fièrement la marche avec un troisième opus qui confirme largement la capacité des Kings Of Leon à rester aux aguets quand à l’évolution de leur rock. Sale, garage et parfois quasi-tarantinesque, Because of the times reste bien au-dessus des autres parangons du genre et ouvre un nouveau chapitre dans la discographie des quatre Followill. Des morceaux bruts et séduisants, du bon rock rugueux et sincère pour un album visiblement très riche et bien troussé.

Clarisse de Saint-Ange



Répondre à cet article





Il y a 17 contribution(s) au forum.

Histogram Statistics Project Help
(1/10) 31 mars 2016, par Zack Cordy
PHP Meets HTML PHP Homework Help
(2/10) 31 mars 2016, par Aleson John
Dissertation w​riting help
(3/10) 31 mars 2016, par Jack Tarance
C++ Assignment Help Online
(4/10) 31 mars 2016, par Terry Bogard
Auditor’s Report Auditing Project Help
(5/10) 31 mars 2016, par Alex Conner
Le top 10 de l’année de Clarisse de Saint-Ange
(6/10) 3 janvier 2008
Le top 10 de l’année de Clarisse de Saint-Ange
(7/10) 3 janvier 2008
Le top 10 de l’année de Clarisse de Saint-Ange
(8/10) 31 décembre 2007
Le top 10 de l’année de Clarisse de Saint-Ange
(9/10) 30 décembre 2007, par alligator 427
Le top 10 de l’année de Clarisse de Saint-Ange
(10/10) 30 décembre 2007




Histogram Statistics Project Help

31 mars 2016, par Zack Cordy [retour au début des forums]

Histogram Stats Homework, assignment and Project Help, Histogram Assignment Help Since the introduction of mathematics, men had thought of finding ways to represent the numerical values.
Histogram Statistics Project Help

[Répondre à ce message]

PHP Meets HTML PHP Homework Help

31 mars 2016, par Aleson John [retour au début des forums]

PHP Meets HTML PHP Help, PHP Assignment & Homework Help, Matlab Project Help ... With your first PHP script under your belt, you’ve made some real progress. But that PHP script might not have been what you expected.
PHP Meets HTML PHP Homework Help

[Répondre à ce message]

Dissertation w​riting help

31 mars 2016, par Jack Tarance [retour au début des forums]

Human Resource Management Dissertation Help HR Assignment, Essay & Homework Help Human Resource Management (HRM) Dissertation Help A dissertation writing in the field of human resource management covers a list of concepts that are used.
Dissertation w​riting help

[Répondre à ce message]

C++ Assignment Help Online

31 mars 2016, par Terry Bogard [retour au début des forums]

C++ Assignment Help C/C++ Assignment Help Online, Online C/C++ Project Help and Homework Help C++ Assignment Help Introduction C++ is a middle-level programming language established by Bjarne Stroustrup beginning in 1979.

[Répondre à ce message]

Auditor’s Report Auditing Project Help

31 mars 2016, par Alex Conner [retour au début des forums]

Auditor’s Report Auditing Homework Help, Online Auditing Assignment & Project Help The audit report should contain a clear written expression of opinion on the financial statements. Also, when a qualified opinion
Auditor’s Report Auditing Project Help

[Répondre à ce message]

Le top 10 de l’année de Clarisse de Saint-Ange

3 janvier 2008 [retour au début des forums]

La présence du dernier album de BRMC "Baby 81" n’aurait pas été de trop dans un top pop-rock selon moi :). D’ailleurs, est-ce que j’ai une chance de voir une critique de l’album sur le site prochainement ?

[Répondre à ce message]

Le top 10 de l’année de Clarisse de Saint-Ange

3 janvier 2008 [retour au début des forums]

un classement qui me donne envie de découvrir...

et puis surtout, je note l’utilisation correcte de l’adjectif ’éponyme’ dans la phrase
"qui s’ouvre sur la magistrale chanson éponyme"

C’est si rare qu’il fallait le souligner, marre de lire "des albums éponymes" alors que c’est le groupe qui l’est, éponyme.

Merci

[Répondre à ce message]

Le top 10 de l’année de Clarisse de Saint-Ange

31 décembre 2007 [retour au début des forums]

Pour les albums que je connais (Fields, Low, The National, Kings of Leon) je confirme leurs tres grande qualités. Pour je reste je me vais une joie de decouvrir ces groupes.

Merci :D

[Répondre à ce message]

Le top 10 de l’année de Clarisse de Saint-Ange

30 décembre 2007, par alligator 427 [retour au début des forums]

humm je connais aucun de tous ces groupes mis à part Recoil uniquement parce que j’adore Depechemode, est-ce grave ?

[Répondre à ce message]

Le top 10 de l’année de Clarisse de Saint-Ange

30 décembre 2007 [retour au début des forums]

"Passer à côté de ce nouvel album du duo teuton, à mon sens, c’est passer à côté de la seule production électro qui ait pu être valable cette année, au sens "pop" du terme."

Mon dieu, mon dieu, mon dieu...

[Répondre à ce message]

    Le top 10 de l’année de Clarisse de Saint-Ange

    30 décembre 2007 [retour au début des forums]


    " La folk-pop authentique et un brin électro (...)".

    Même relevé mais en plus court (tout est dans le "et").

    Mon dieu, mon dieu, ... -3 fois tout pareil ;)

    [Répondre à ce message]

      Le top 10 de l’année de Clarisse de Saint-Ange

      2 janvier 2008, par Eol [retour au début des forums]


      Autant je ne suis pas d’accord avec elle sur interpol, autant je plussoie sur plusieurs de ces choix top et plus particulièrement sur le choix de Blonde Redhead qui est un album en effet absolument magistral !

      Et le fait qu’ils aient joué avant interpol n’est pas une raison de mon adoration de cet album !!

      [Répondre à ce message]