Pop-Rock.com



Dream Theater : "Images and words"
Acte de naissance du prog-metal

lundi 27 janvier 2003, par Marc Lenglet

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Slipknot : "Slipknot"
Pantera : "Vulgar display of power"
Tool : "Aenima"
Black Sabbath : "Reunion"
W.A.S.P. : "The crimson idol"
Savatage : "Edge of thorns"
Scorpions : "Eye II Eye"
Blind Guardian : "Nightfall in Middle Earth"
Type O Negative : "October rust"
Judas Priest : "Meltdown ’98 live"


Monument du metal progressif, c’est avec cet album que Dream theater a véritablement démarré sa carrière avec le succès que l’on sait, et la cohorte d’imitateurs (Symphony X, Vanden plas, Angra,…) souvent talentueux qui ont suivi leurs traces.

Dream theater est au metal progressif ce que Genesis est au rock du même nom : pas le plus ancien, peut-être pas le meilleur, mais certainement le plus emblématique et le plus populaire. On y retrouve tout a ce qui a pu faire le succès de ce dernier groupe, de Yes ou de King Crimson dans les années 70 : d’interminables compositions souvent très alambiquées, de longs breaks instrumentaux, des paroles oniriques, et un penchant certain pour l’expérimentation et l’utilisation d’instruments assez peu courants dans le rock, le tout évidemment adapté au heavy metal, avec un rythme et une rapidité d’exécution dignes de ce nom.

Cet album contient donc des chansons globalement très longues (sur les 8, seulement trois font moins de 7 minutes ! ) et variées. On y trouvera aussi bien des titres metal assez classiques ("Pull me under", la chanson qui a lancé le groupe sur MTV) que de purs morceaux progressifs ("Metropolis - part I"), des balades très calmes ("Wait for sleep"), voire même des titres imprégnés de funk ("Take the time") ! Les musiciens derrière tout cela sont de véritables virtuoses, avec mention spéciale pour Mike Portnoy, le tueur derrière les fûts, et John Petrucci à la gratte. Leur technique est à ce point parfaite qu’on aurait presque envie de n’écouter qu’eux ! D’autant plus que le chanteur, James Labrie, dépareille un peu l’ensemble. Sa voix, assez stéréotypée, semble parfois avoir du mal à s’adapter sur des compositions progressives et ne sonne pas toujours très juste.

Image and words n’est pas exempt de défauts. Malgré la valeur des musiciens et l’extrême richesse de la musique, certains passages, spécialement au sein des morceaux de plus de 7 minutes, sont longuets, voire même parfois un peu ennuyeux…mais il s’agit d’un problème récurrent chez la majorité des groupes de prog’ : à faire des morceaux aussi complexes, on ne peut pas être inspiré en permanence ! Enfin, le célèbre "Pull me under" est, après réflexion, le morceau le plus quelconque de l’album : pas mauvais, juste trop convenu, et trop simpliste pour tenir la route durant ses 8 minutes.

Mais ces quelques défauts ne doivent pas dissimuler les grandes qualités de ce disque, ses ambiances aériennes, ses musiciens hors pair, et son inventivité permanente. A moins d’avoir toujours été allergique au progressif et à ses prétentions, ce disque, qui pourrait bien avoir constitué le premier point de ralliement entre metalleux et amateurs de prog’, est une valeur sûre.



Répondre à cet article

Marc Lenglet





Il y a 8 contribution(s) au forum.

Dream Theater : "Images and words"
(1/3) 25 novembre 2016
> Héla
(2/3) 13 janvier 2005
Héla
(3/3) 29 janvier 2003, par badrock




Dream Theater : "Images and words"

25 novembre 2016 [retour au début des forums]

Such a nice music review. I couldn’t agree more of this insight. - Paradise Home Improvement Charlotte

[Répondre à ce message]

> Héla

13 janvier 2005 [retour au début des forums]

Hetfield n’est pas un bon chanteur . Dans le meilleur des cas, effectivement, il ne chante pas faux , et honnêtement, je le trouve plus convaincant sur And justice for all que Dickinson sur the number of the beast, ce qui n’est pas en soit une mauvaise référance .

Mais Hetfield est évidemment avant tout et surtout l’homme sans qui Metallica n’aurait jamais existé . C’est un excellent gratteux évidemment, je ne puis que vous suivre . Pour ne rien gâcher, il est de loin le four horsemen qui assure le plus sur scène . Il arrive immédiatement à communiquer avec le public, c’est assez impressionnant .

Personnellement, je le compare souvent un peu à kai hansen, dont la voix non plus ne fait pas l’unanimité , mais qui est l’âme de son...euh, de ses groupes ,et évidemment un très bon guitariste ainsi qu’une belle bête de scène .

Je préfère d’ailleurs ,tout à fait subjectivement ,la paire de gratteux de gamma Ray ( line-up avec Henjo)que celle de Metallica .

[Répondre à ce message]

Héla

29 janvier 2003, par badrock [retour au début des forums]
Le site du Superlapin

C’est claire que Images and words est de loin un des meilleurs albums de rock prog... mais le Live Scenes from NY, je trouve, à mon humble avis, le meilleur... Incomparable, car il fait 3 cds, mais les chansons présentes dessus sont GÉNIALEs en particulier... a change of seasons qui dure 25 minutes... Un conseil ne lancez jamais cete chanson quand vous devez étudier un truc barbant style néerlandais, car les paroles vous montent à la tête et les bekomen ou autre getuigenis vous sortent bien de l’esprit..
Pour en revenir aux membres du groupe, n’oubliez pas le bassiste John Myung qui sans le vanter, n’es pas le plus con des bassistes. Prenez la vidéo de Change of seasons et regardez ses doigts... on dirait un ariagnée au sprint... enfin de toute façon ya moyen de trouver toute ces videos sur moc.AazaK.www... Sur ce bonne nuit

[Répondre à ce message]

    > Héla

    29 janvier 2003, par Marc Lenglet [retour au début des forums]


    Si tu aimes le prog récent, essaie aussi Vanden plas et, en moins metal, Marillion et Pendragon.

    [Répondre à ce message]

      > Héla

      30 janvier 2003, par badrock [retour au début des forums]


      si toi aussi tu aime sbien le rock prog, ya un groupe d’arlon qu’est pas mal je trouve www.selectiveamnesia.be.tf enfin voilà.. jsute un comentaire par rapport au chanteur, il ets bon mais de loin le meileur, c’est ce qui gâche un peu le groupe... enfin ovoila

      [Répondre à ce message]

        > Héla

        7 mai 2004 [retour au début des forums]


        De toute manière , le fait qu’Hetfield chante très mal n’a pas empêché metallica d’être consacré comme le plus grand groupe de trash .

        Autant dire que si Labrie n’est pas à la hauteur des autres musiciens du groupe ,et notamment mike portnoy et John Petrucci , ce n’est pas suffisant pour faire perdre de sa valeur à cette formation ayant sorti 3 albums légendaires.

        Dommage que les deux derniers en date soient franchement ennuyeux...
        Qui a parlé de syndrome métallica ? grandeur et décadence...

        [Répondre à ce message]

          > Héla

          30 octobre 2004, par Pitro [retour au début des forums]


          Hetfield chante très mal ??
          Il vaut mieux pas abuser là. Sur le black album, et sur ...And Justice for All, il excelle.
          Le but d’Hetfield n’est pas de chanter comme un chanteur d’opéra. Ce qui compte c’est qu’il chante assez juste.

          En plus, il joue de la gratte en même temps car il faut pas oublier que c’est un grand guitariste rythmique. Pour le prouver, il y a qu’à regarder les riffs de Master of Puppets, les arpèges de Nothing Else Matters où les rythmiques très rapides de l’alum Kill’em All pour voir que c’est un bon gratteux(je joue beaucoup de metallica).

          Si en plus de ça, il arrive à chanter, ça sucite le respect. je ne trouve pas qu’il chante mal. Il a certes une voix de cow-boy comme il l’a lui même avoué mais je l’adore !

          Et puis je ne trouve pas que Labrie chante faux moi mais bon ; ce sont mes goûts... Les claviers de Moore sont très bons aussi et la basse de Myung est bien pesante. Mike Portnoy est un de mes batteurs préférés !

          [Répondre à ce message]

            > Héla

            5 avril 2006, par Eric [retour au début des forums]


            Il ne faut pas confondre chanter faux en justesse et chanter faux en intention. Si metallica sont moins bons musiciens que DT, il n’en reste pas moins leur sincérité musicale, c’est sans doute ça qui fait la différence ;)

            [Répondre à ce message]