Pop-Rock.com



Type O Negative : "October rust"
Morne automne

mercredi 5 mars 2003, par Marc Lenglet

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Nightwish : "Oceanborn"
Dream Theater : "Images and words"
Judas Priest : "Meltdown ’98 live"
Pantera : "Vulgar display of power"
Deep Purple : "The battle rages on"
Deep Purple : "Slaves and masters"
Scorpions : "Eye II Eye"
Kyuss : "Welcome to Sky Valley"
Black Sabbath : "Reunion"
Megadeth : "Rust in peace"


Avec cet October rust, Type O Negative s’est voulu automnal et dépressif. Pour le côté automnal, on va être sympa et dire que le contrat est à moitié rempli. Quant au dépressif, il s’agirait plutôt ici de cyclothymie.

Lent ! Cet album est lent ! D’une lenteur alarmante avec ses riffs assourdis, rugueux, brumeux et comme sans volonté. Cathedral à côté, c’est presque de la fusion ! Et lourd avec ça ! Monolithique et inamovible, comme Peter Steele vautré ivre mort dans un caniveau. October rust est une succession de chansons aux thèmes lugubres, évoquant la mort, le sexe et des paysages sylvestres très scandinaves, à priori regorgeant de bonnes bases donc, mais la musique ne parvient décidément pas à suivre. A vouloir être dépressif à l’excès, ce disque ne réussit qu’à démontrer son manque de suite dans les idées. On saute sans cesse de titres suggérant une certaine mélancolie à d’autres ne libérant strictement aucune émotion réelle et se noyant dans une mollesse et un auto-apitoiement presque caricaturaux. Peter Steele lui- même manque de régularité : il semble vraiment à côté de ses pompes sur la moitié des chansons, et sa voix grave ne s’accorde bien qu’avec celles possédant un certain charisme (autant dire pas beaucoup...).

My girlfriend’s girlfriend, l’un de leurs titres les plus célèbres, est effectivement d’une facture tout à fait honnête, mais fait plus penser à un groupe pop ayant voulu faire une incursion un peu surjouée dans le goth, qu’à une véritable mise en souffrance musicale, comme Anathema ou Lacrimas profundere en composent brillamment. La majeure partie du reste de l’album ne vaut guère la peine qu’on s’y attarde, et sa force d’inertie est trop écrasante pour capter l’attention sur la durée..

Au final, October rust est d’une qualité assez moyenne, beaucoup trop inégal, pour représenter un véritable intérêt. C’est d’autant plus regrettable qu’il contient malgré tout de véritables bijoux, comme Love you to death ou Wolf moon qui laissent imaginer ce qu’aurait pu être cet opus, si tous les titres avaient été du même calibre. Indéniablement décevant...



Répondre à cet article

Marc Lenglet





Il y a 9 contribution(s) au forum.

Type O Negative : "October rust"
(1/4) 6 décembre 2016
Type O Negative : "October rust"
(2/4) 29 août 2010, par ...
Type O Negative : "October rust"
(3/4) 30 décembre 2005, par sebf
> Type O Negative : "October rust"
(4/4) 13 septembre 2005, par The Gloth




Type O Negative : "October rust"

6 décembre 2016 [retour au début des forums]

Still, this album is good enough to be liked by the fans. - Bath Planet

[Répondre à ce message]

Type O Negative : "October rust"

29 août 2010, par ... [retour au début des forums]

La critique de merde par excellence du mec qui n’a rien pigé, October Rust est considéré comme un de leur meillleurs albums si ce n’est le meilleur puisque beaucoup ne jure que par celui là.

Be My Druidess
Green Man
In praise of Bacchus

et autre chansons cités dans les autres réponse...

forcement quand on écoute que le single comme Love you to death et qu’on se limite à ça, on ne va jamais très loin ...

[Répondre à ce message]

    Type O Negative : "October rust"

    24 décembre 2010, par Nicodick [retour au début des forums]


    Nan mais vu les enormités que j’ai lu dans d’autres de ces articles c’est pas etonnant, contrairement a bloody kisses qui melange chanson au rythmes lents et lourds (christian woman)et des morceau tres "hardcore punk(kill white poeple, we hate everyone)" et certain morceau au ryhtme entrainant moins sombre( set me on fire) , October lui est continu, toutes les chansons de lalbum contiennent cette meme ambiance lourde et depressivequi fait de lui un veritable chef d’oeuvre.

    [Répondre à ce message]

Type O Negative : "October rust"

30 décembre 2005, par sebf [retour au début des forums]

Personnes déprimés ou tentées par le suicide, passez votre chemin !!!
Ce n’est pas avec cet album que vous verrez le bout du tunnel.
Ceci étant, October rust, avec Bloody kisses, reste un oeuvre d’art glauque à consommer sans modération, sauf si on n’a pas le bon état d’esprit pour ça !

[Répondre à ce message]

> Type O Negative : "October rust"

13 septembre 2005, par The Gloth [retour au début des forums]

Ta critique fort négative (c’est le cas de le dire) laisserait croire que tu n’as écouté l’album que d’une oreille, ou que tu t’attendais trop à autre chose (un Bloody Kisses N°2 ?) pour apprécier... Pour moi, c’est un superbe album, très atmosphérique et mélodique, à la production impeccable. Je trouve d’ailleurs que "My Girlfriend’s Girlfriend" est un morceau sympathique mais tombe vraiment comme un cheveu dans la soupe, le reste n’ayant rien à voir. Réécoute des morceaux comme "Haunted" ou "In Praise of Bacchus", en fumant un bon pétard à la lueur de bougies et tu verras peut-être la lumière !

[Répondre à ce message]

    > Type O Negative : "October rust"

    13 septembre 2005, par Marc Lenglet [retour au début des forums]


    J’en attendais beaucoup il est vrai...pour en avoir entendu beaucoup de bien. Mais même après trois pétard, et à l’exception d’une ou deux pistes, ça ne me fait pas tressaillir outre mesure.

    [Répondre à ce message]

      > Type O Negative : "October rust"

      21 octobre 2005, par Youki Smayas [retour au début des forums]


      3 Petards, c’est pas assez. Il en faut bien plus pour apprecier, par exemple, la majorité de la production reggae et ne pas s’apercevoir que le même morceau a été decliné des milliers de fois. Pourquoi refuser aux scandinaves depressifs ce que l’on accorde aux jamaïcains zombifiés ?

      [Répondre à ce message]

    > Type O Negative : "October rust"

    29 septembre 2005, par SlipKo ?n [retour au début des forums]


    Je fais sans doute partie des rares qui ont vraiment adoré "October Rust"... Comment ça se fait ? Ben, c’est très simple, j’ai découvert Type O avec cet album, ce qui peut rend difficile l’appréciation du reste de la discographie (excepté "Bloody Kisses")... J’ai peut-être du caca dans les oreilles malgré mes 15 ans d’expérience en tant que musicien (comment je me la pète), mais pour moi, "October Rust" est un pur chef d’oeuvre... Encore aujourd’hui, je suis triste de n’avoir jamais pû retrouver cette lenteur mélancolique aux couleurs automnales dans un autre album... "Love You To Death", "Green Man", "Die With Me", "Burnt Flowers Fallen", "In Praise of Bacchus", "Wolf Moon" et "Haunted" resteront à jamais gravés dans mes tympans... Et entièrement d’accord pour dire que "My Girlfriend’s Girlfriend" tombe comme un cheveu dans la soupe... Ce morceau (ainsi que "Cinnamon Girl") n’ont pas fait une très bonne publicité à l’album, car n’étant pas du tout représentatifs de celui-ci... Je m’en vais "réécouter des morceaux comme Haunted, en fumant un bon pétard à la lueur des bougies pour voir à nouveau la lumière"...

    [Répondre à ce message]

      > Type O Negative : "October rust"

      10 avril 2007, par Lalec [retour au début des forums]


      Pour ma part, October rust est l’un des plus beaux albums de Type.
      Quelle maturité artistique ! Ecoutez "Burnt Flowers Fallen", c’est tout simplement sublime.
      Sans parler de la reprise de "Cinnamon Girl" qu’ils se sont littéralement réappropriés....
      Bref, de l’excellent Type !

      [Répondre à ce message]